-Abby tombe amoureuse de Carmine un escroc et un criminel -Le divorce d'Ashley et Victor est enfin prononcé -Tucker fait tout pour aider Katherine à récupérer les Industries Chancellor aux mains de Jill et Bill Spencer -Ashley a un accident de voiture à cause de Carter mais Tucker lui sauve la vie ce qui donne lieu au début d'une idylle -Grâce à Ashley, Paul découvre que Nikki a bien une liaison avec Derek -Caleb empoisonne Katherine pour faire accuser Jill -Brooke Logan sort de prison et fait appel à Carter pour séduire définitivement Nicolas -Noah se retrouve tiraillé entre Hope et Steffy -Carter provoque une explosion au ranch pour atteindre Nicholas mais la victime est Victoria -Steffy découvre que Deacon trompe Bridget et l'en informe mais elle ne la croit pas -Daisy et Carter provoquent des problèmes entre Scott et Mary -Caleb s'arrange pour empêcher Suzanne de révéler la vérité au sujet de Cordélia -Alizée et Alice se vengent de Skye -Bridget, enceinte, découvre que Deacon et Victoria ont une liaison -Caleb décide d'en finir avec les Chancellor... Mackenzie, Lily et Cane parviennent à s'enfuir et sauvent la famille -Kévin et Jana vont-ils parvenir à se réconcilier ? -Ambre rencontre de sérieux problèmes à cause du père de John, prêt à tout pour se venger d'elle -Alexandre Falco pourrait être le fils de Jack qui continue à être malade -Cane a un accident et doit subir une transplantation de sang... Les parents biologiques de Cane débarquent à Génoa mais seul Caleb est compatible

Partagez | 
 

 - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Mes infos


+ célébrité : Justin Hartley + profession : Homme d'affaires + nombre de sms : 5389 + nombre de points : 7382 + réputation : 6 + je suis né le : 21/08/1992
+a genoa depuis le : 07/11/2012 + je pense cela : Rien à dire à part que je déteste les Newman. Vous savez, ces gens arrogants et qui se permettent de juger les gens sur leurs fonctions sociales.


- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   

Adam V. Wilson


Adam V. Wilson a écrit   Jeu 17 Oct 2013, 1:53 am


Un nouveau repas pour Monsieur Victor Newman Jr alias Adam Wilson. D'ailleurs avec les conflits qui éclataient avec son père Victor Newman Sr, le Victor Newman Jr serait bientot entérré. Le jeune homme reprendrait le nom qu'il avait à son arrivée "Adam Wilson". La vie n'était pas tout,rose pour Adam en ce moment. Disputes avec sa femme Skye, et couple tout près du divorce. Son père était désormais sur le point de découvrir tout ses vilains secrets. Adam avait peur mais en même temps, il avait pris ses précautions et n'irait csurtout pas  en prison.
Désormais actionnaire majoritaire officieux de l'entreprise familliale, Adam avait conservé un poste dans l'entreprise proposé par son homme de main. Fatigué par ce boulot, il allait s'installer au club pour un bon petit repas équilibré. Heureusement il n'y avait pas Gina. Ah cette Gina, la dame qui jugeait tout le monde pour des crimes passés alors que elle  avait été une voleuse une vingtaine d'années précédentes. Ce genre de personnes qui se la pétaient plus haut que leurs culs étaient des personnes que Adam ne portait pas dans son coeur. Surement des personnes ayant réussies avec des compétences non intellectuelles mais physiques ou sexuelles. Adam ne savait que paitre, il remarquait bien l'agitation dans l'athlétic club, il se murmurait que ce restaurant-Hotel-Salle de sport était à vendre. Un investissement rentable, peut-être?

__________________________________________


one thousand lonely stars
Je m'appelle Adam Newman, j'ai 30 ans. Je suis né dans le Kansas en 1984. Je suis le fils de Hope Adams, et mon père pour moi est Cliff Wilson. Ma femme que j'aime  est Chelsea Lawson..
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Mes infos





- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   



Invité a écrit   Jeu 17 Oct 2013, 10:02 am


Cela faisait quelques semaines qu'Arizona Robbins était arrivée à Génoa. Depuis la rumeur à Hopkins, elle n'avait pas eu de relation amoureuse. Même si elle avait pas mal de relation d'un soir. Mais Arizona se l'avouait, elle ne pouvait plus durer comme ça. Il était temps que ça change, elle méritait autre chose. Mais elle avait peur. Peur qu'ici se soit comme là-bas donc elle se retenait. Puis d'un coté qu'est-ce qui était pire entre des rumeurs sur son homosexualité et d'une histoire amour qui dure Et celles qui la considéreraient comme une moins que rien à aller coucher à droite à gauche...

Aujourd'hui Arizona finissait sa garde à 17h30 elle ne voulait pas retourner dans son bar habituel. Normalement elle devait y aller pour revoir Sarah, mais elle n'irait pas... Non elle ne voulait pas, s'accrocher. Elle lui poserait un lapin... Elle n'était pas comme ça, elle prit son téléphone lors d'une pause pour envoyer un message à la jeune femme. Prévenant ainsi qu'elle ne pourrait pas venir ce soir. Que sa garde se terminerait bien trop tard. C'était un mensonge, Arizona avait toujours du mal à mentir sauf par message car aucun geste ne le trahit.

Lorsqu'elle quitta l'hôpital, elle rentra chez elle rapidement. Elle prit une douche et s'habilla d'un jeans et d'un chemisier blanc avec des bottes noires pour aller manger dans un petit restaurant qu'elle avait vu pas loin d'ici. C'est vers 18h qu'elle arriva à l'endroit choisit. Elle regarda d'abord les menus, regarda les prix et vu que c'était raisonnable, elle se décida a rentré.

Alors qu'elle passa la porte, son regard se posa sur un jeune homme, elle avait l'impression de le connaitre. Mais d'où ? Elle ne s'en rappelait pas. Pourtant des flash lui montrèrent des moments de quand elle était coloc avec Adam... Et si c'était lui ? Elle se décida à avancer vers lui. D'une voix pas sur d'elle, elle demanda :

"Euh... Excusez-moi... Adam ?"
Revenir en haut Aller en bas


Mes infos


+ célébrité : Justin Hartley + profession : Homme d'affaires + nombre de sms : 5389 + nombre de points : 7382 + réputation : 6 + je suis né le : 21/08/1992
+a genoa depuis le : 07/11/2012 + je pense cela : Rien à dire à part que je déteste les Newman. Vous savez, ces gens arrogants et qui se permettent de juger les gens sur leurs fonctions sociales.


- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   

Adam V. Wilson


Adam V. Wilson a écrit   Jeu 17 Oct 2013, 10:35 am


Adam était toujours installé à l'athlétic Club. Il y avait assez de monde en ce soir, et l'établissement ne désemplissait pas.  Adam n'avait pas encore été servi avec sa commande. Mais il prenait son mal en patience, et il décidait donc de prendre un journal qui se trouvait la à proximité. Il s'agissait du journal d'infos de la ville: Les Chroniques de Genoa City. La première page de couverture montrait un édito, disant que le propriétaire devrait changer des le mois suivant et que ce serait Sharon Newman qui le reprendrait. Adam était stupéfait, mais trouvait que c'était une bonne chose car elle avait du temps. Au moins, elle ne faisait pas sa Nikki, restant dans les bottes de son mari.  La deuxième page était un article consacré à son père Victor, parlant de la prise de Newman Entreprises. On voyait une photo de Victor sortant de l'entreprise après la réunion, abattu. Le plan d'Adam marchait très bien, les médias parlant du fait que l'actionnaire majoritaire de l'entreprise était Nathan Leserman. Adam souriait intérieurement, personne ne devinerait pour le moment au moins, que le vrai propriétaire de l'entreprise était lui.  Il montrerait de quelle bois il se chauffe et que Newman Entreprise connaitre le meilleur moment de sa vie sous son règne. Adam fermait le journal et repensait aux flashs de son passé.  L'annonce de son vrai père en 2008, puis la mort de sa mère peu après, ce fut un grand choc pour lui dans sa vie. Adam avait perdu un peu les pédales après ca. Après avoir travaillé quelques bois dans une banque new yorkaise, Victor lui avait proposé de le rejoindre à Genoa City, au début scpetique Adam avait accepté et était arrivé, il avait été accueilli comme un chien par les deux enfants prétentieux de Victor: Nick et Victoria et la guerre avait très vité débuté entre eux. La seule qui lui témoignait un peu d'affection était Abby sa jeune demie soeur, puis Ashley la nouvelle femme de Victor. Adam repensait ensuite au grand journal qu'il avait écrit avec Jack Abbott pour faire accuser Victor d'un meurtre qu'il n'avait pas commis.  Adam culpabilisait encore et regrettait son geste, car derrière son apparence de mec froid, se cachait un coeur, et au fond de lui il souffrait de cette situation avec son père. Il fut tiré ensuite de ses pensées par une voix qui'il avait bien connu. Oui, je suis bien Adam Wilson. Adam levait la tête et avait déja vu cette femme, il se remémorait les visages. Il eut soudain des flashs et sut que c'était Arizona son ancienne colocataire de New York. Adam vêtu de son costume cravate habituel se levait en souriant. Arizona c'est bien toi? Quelle surprise! Il lui fit une bise, content de la revoir.

__________________________________________


one thousand lonely stars
Je m'appelle Adam Newman, j'ai 30 ans. Je suis né dans le Kansas en 1984. Je suis le fils de Hope Adams, et mon père pour moi est Cliff Wilson. Ma femme que j'aime  est Chelsea Lawson..
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Mes infos





- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   



Invité a écrit   Jeu 17 Oct 2013, 5:10 pm


Arizona était une jeune femme qui adorait son métier. Et depuis qu'elle était arrivé ici dans cette nouvelle ville, elle ne sortait pas beaucoup sauf pour certains bars, mais c'était plus plutôt rare. Au moins à l'hôpital, elle se sentait utile. D'ailleurs c'est là bas qu'elle se décida à venir manger à l'Athlétic Club.

Lors du temps de midi, Arizona s'était assise avec trois autres médecins du service pédiatrique. Les deux jeunes femmes parlaient de faire des sorties et plusieurs fois Arizona y fut invitée. Elle réfléchit quelques instants, elle ne pouvait pas refuser éternellement les sorties qu'on lui proposait, donc elle accepta une ou deux sorties. Mais celle du restaurant n'était pas prévue. Elle demanda tout de même le nom de plusieurs bons restaurants. Celui qui revient le plus souvent fut celui qu'elle essayerait ce soir. Elle ignorait par contre qu'elle rencontrerait un homme qui avait partagé sa vie pendant qu'elle était étudiante. Enfin partager sa vie en quelque sorte vu qu'elle est lesbienne depuis plus de 15 ans. C'était juste son colocataire et un ami. Mais après la fac, il fallait se l'avouer, ils s'étaient perdu de vue.

Lorsqu'elle entra dans le restaurant elle observa tout le monde qui était présent. Une chose qu'elle faisait très souvent lorsqu'elle était à New-York. Elle se méfiait du monde extérieur donc c'était une habitude de le faire. Son regard posa un instant sur un jeune homme qui lisait son journal. Il lui semblait qu'elle l'avait déjà vu. Lorsqu'il retira son journal, elle put voir son visage. Très vite tout lui revient en mémoire. Elle s'approcha et l'appela par son prénom. Elle s'en voulait un peu de le déranger dans ces pensées mais très vite, elle sourit car oui elle l'avait reconnu. Elle se souvenait de son prénom mais plus du tout du nom de famille, mais il lui redis lorsqu'il dit que c'était bien lui.

Elle le regarda sans rien dire pendant un certain temps, toujours en souriant de cette rencontre inattendue. Celui-ci leva la tête, resta quelques minutes assis puis se leva. Cela lui fit drôle de le voir dans son costume cravate habituel. Elle sourit lorsqu'il l'appela et lui demanda si c'était bien elle. Il lui fit la bise puis Arizona se mit à parler tout en souriant, contente de revoir son ami.

"Oui c'est bien moi... Je ne savais pas que tu te trouvais ici... Je suis contente de te revoir..."
Revenir en haut Aller en bas


Mes infos


+ célébrité : Justin Hartley + profession : Homme d'affaires + nombre de sms : 5389 + nombre de points : 7382 + réputation : 6 + je suis né le : 21/08/1992
+a genoa depuis le : 07/11/2012 + je pense cela : Rien à dire à part que je déteste les Newman. Vous savez, ces gens arrogants et qui se permettent de juger les gens sur leurs fonctions sociales.


- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   

Adam V. Wilson


Adam V. Wilson a écrit   Jeu 17 Oct 2013, 5:42 pm


Adam était ravi de revoir cette jeune femme avec qui il avait passé des bons moments lors de sa vie étudiante. Ils avaient été colocataires pendant des années. Au début Adam c'est vrai avait eu le béguin pour cette jeune femme, mais celle-ci avait mis les choses au clair: Elle aimait les femmes et rien n'y changerait. Adam s'était donc résolu et ils étaient devenus amis ensuite partageant les fêtes, les secrets, les discussions, les soirée. Leurs deux campus étaient proches l'un de l'autre et des fêtes inter campus étaient souvent organisées par les associations de vie étudiante. Adam était bien revenus des soirs avec plusieurs grammes dans le sang Il était fêtard à l'époque tout en gardant du sérieux. Mon Dieu, si Hope le savait, elle l'aurait violemment incendié. Adam ne voulait pas faire de peine à sa mère qui le voulait le plus sage possible, et avait décidé de garder ce secret.Mais tout cette époque ne fut pas que des bons moments, il se rappelait d'une soirée lors d'une vie étudiante, un jeune homme avait bu cul sec dix verres à plusieurs reprises, le garçon avait fait un violent coma éthyllique et ne s'en était pas sorti. Les jeunes avaient été arrété, mais il n y avait pas de preuves et étant majeurs, ils ne risquaient rien.  A partir de ce jour la, Adam s'était promis d'arrêter de boire et de ne se concentrer que sur les études, le jeune homme avait tenu parole et était sorti fièrement diplômé d'Harvard. Leurs parcours s'étaient séparés à l'époque, non sans difficultés. Puis Adam avait continué à travailler dans une banque NEw Yorkaise qui était très fiere de lui et de son grand CV. Puis enfin quelques années plus tard, Adam est désormais le  propriétaire de la plus grande entreprise du monde. Adam souriait à la jeune femme. Tu n'as pas changé du tout Ari,  tu es toujours aussi charmante. J'habite ici depuis quelques années, lorsque j'ai appris l'identité de mon père, il m'a demandé de venir habiter en ville et j'ai accepté, c'est une ville très sympathique je dois dire. Adam souriait à son amie, il était lui aussi content de la revoir après toutes ces années, et peut-être viendrait elle désormais définitivement à Genoa, ça serait super. Je suis super content de te revoir aussi, ca fait quoi maintenant? Au moins 7-8 ans.

__________________________________________


one thousand lonely stars
Je m'appelle Adam Newman, j'ai 30 ans. Je suis né dans le Kansas en 1984. Je suis le fils de Hope Adams, et mon père pour moi est Cliff Wilson. Ma femme que j'aime  est Chelsea Lawson..
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Mes infos





- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   



Invité a écrit   Jeu 17 Oct 2013, 7:15 pm


Arizona se revoyait quelques années en arrière... Lorsqu'elle était encore étudiante... C'était quelqu'un de sérieux, mais qui de temps en temps aimait s'amuser. Son père était colonel dans l'armée, il ne voulait jamais qu'elle boive, mais de temps à autre, elle refusait d'écouter son cher papa. Elle était humaine, elle ne pouvait pas être 24h/24 dans ses cahiers, elle avait besoin de décompresser.

Adam avait eu le béguin pour elle, Arizona le savait, il lui en avait parlé. Mais elle était déjà lesbienne à ce moment là. Les choses étaient très clair elle ne sortirait pas avec lui. Mais après une soirée, Arizona et Adam avait craqué, ils étaient rentrés ensembles et avaient couché ensembles. Dès le lendemain Arizona avait mit fin à ça. Cela n'arriverait plus jamais. Après cela une décision avait été prise : ils resteraient amis faisant énormément de choses ensembles.

Mais cette belle époque n'avait pas été tout rose. Un étudiant avait bu cul sec plusieurs verres à plusieurs reprises, il avait fait un coma éthylique et ne s'en était pas sortit. Arizona avait été un peu traumatisée par cela. Donc elle s'était promis d'arrêter. En plus son papa avait été mit au courant de cette histoire et il était un peu plus sur son dos. Mais Arizona ne lui en voulait pas. Il était inquiet pour elle... Il ne voulait pas qu'il lui arrive quelque chose. Ils avaient finit leur études toujours en étant colocataires. Puis Adam était resté à New-York, Arizona elle avait quitter la ville pour aller dans un autre hôpital. 

Mais aujourd'hui par le plus grand des hasards Arizona venait de retrouver le jeune homme qu'elle adorait tant. Elle sourit lorsqu'il dit qu'elle n'avait pas changer du tout. Qu'elle était toujours aussi charmante. Arizona rougit puis elle continua à écouter ce que le jeune homme lui disait. Elle prit la parole tout en souriant :

"Tu n'as pas changé non plus Adam... Arrête tu sais bien que je ne suis pas charmante... Tu n'as pas changé non plus beau goss... Ah d'accord. Moi j'ai quitté l'hôpital où je travaillais à cause de rumeurs sur moi. Je suis ici depuis quelques semaines. Je ne connais pas encore tout de cette ville mais de ce que j'ai vu elle à l'air sympathique."

Adam souriait tout comme Arizona, elle était plus heureuse que quand elle était arrivée il y a quelques minutes. Elle retrouvait le sourire, celui qu'elle avait quand elle était colocataire avec lui. Elle sourit lorsqu'il lui dit qu'il était super content de la revoir. Elle réfléchit et lui répondit :

"Ouf au moins ça ... Tu m'as manqué pendant toutes ces années... Je ne sais pas pourquoi, je ne t'ai pas téléphoné ou prit de tes nouvelles. Je suis désolée"
Revenir en haut Aller en bas


Mes infos


+ célébrité : Justin Hartley + profession : Homme d'affaires + nombre de sms : 5389 + nombre de points : 7382 + réputation : 6 + je suis né le : 21/08/1992
+a genoa depuis le : 07/11/2012 + je pense cela : Rien à dire à part que je déteste les Newman. Vous savez, ces gens arrogants et qui se permettent de juger les gens sur leurs fonctions sociales.


- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   

Adam V. Wilson


Adam V. Wilson a écrit   Jeu 17 Oct 2013, 10:01 pm


Adam fixait la demoiselel qu'il était content de retrouver. Il y  a des années, Adam avait couché une nuit avec elle lorsqu'ils étaient tout deux bourrés. Le Lendemain, Ari et lui avaient mis les choses au clair, il n y aurait rien de plus, car  Ari aimait les femmes.  Au début, Adam l'avait regretté car il l'appréciait beaucoup et avait des sentiements de plus en plus naissants, puis cela avait fini par s'estomper, les deux étant amis. Il se rappelait lorsque Ari avait quitté la ville, cela  lui avait fait mal, car ils étaient comme des frères soeurs. Il faut dire que partager la même maison pendant des années, ca crée des liens. Mais cela était le passé, et l'essentiel était la aujourd'hui. Il l'avait retrouvé et espérait ne plus jamais la quitter. Il lui fit un large sourire. tu es la plus magnifique. Dit-il en riant, il était flatté par Ari et son compliment.Des rumeurs sur toi? Comment ca? Il vit Ari peinée. Excuse-moi, je comprends que ca soit dur, je ne voulais pas te faire de la peine. Dit-il sur un ton amical. Tu verras, la ville est superber et très agréable, il fait bon y vivre, et puis il y a beaucoup d'activités pour tous les ages. Il était interrogateur. Alors comme ca tu reste définitivement? Adam avait le sourire aux levres en espérant qu'elle le confirme. Ne t'inquiète pas, je comprends, moi meme j'aurais pu le faire. L''essentiel est la aujourd'hui? Hein? Qu'on soit de nouvveau la en amis.

__________________________________________


one thousand lonely stars
Je m'appelle Adam Newman, j'ai 30 ans. Je suis né dans le Kansas en 1984. Je suis le fils de Hope Adams, et mon père pour moi est Cliff Wilson. Ma femme que j'aime  est Chelsea Lawson..
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Mes infos





- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   



Invité a écrit   Jeu 17 Oct 2013, 10:50 pm


Adam et Arizona avaient finit par s'assoir. Cela fait plus de 3 minutes qu'ils parlaient debout et tout le monde commençait à les regarder un peu bizarrement. Tous les deux se fixaient en souriant, content de se retrouver. Et de repenser au passé.

Elle avait couché avec lui, ils avaient bu cette soirée là. Le lendemain, Arizona avait mit les points sur les "i", il n'y aurait rien de plus. Mais il fallait l'avouer, elle avait bien aimé cette nuit. C'était doux, mais ce n'est pas la même chose qu'avec une femme. Arizona préfère la douceur d'une femme, les caresses d'une femme, la pénétration d'une femme. Bref tout d'une femme. Ce qui est certain c'est que pour ne pas faire de faux espoir à son ami, elle n'avait rien dit. En quelque sorte c'était son petit secret à elle... Elle connaissait les sentiments de son ami envers elle, et elle comprit la peine qu'elle lui faisait lorsqu'elle lui avait annoncé qu'il n'y aurait rien entre eux. Elle aurait pu continuer une relation avec lui, mais elle savait que ça ne pourrait pas durer et elle ne voulait pas lui faire plus de mal.


Arizona se souvient aussi du moment où elle lui avait annoncé son départ. Cela lui avait fait mal. Ce qui est tout à fait logique, Adam était comme un deuxième frère pour elle. Elle avait eu aussi mal ce jour là. Et à vrai dire elle souffrait même pendant toute cette absence, mais aujourd'hui elle était contente de le retrouver et de voir qu'il ne l'avait pas oublier.

Il reprit ces paroles, il la trouvait magnifique. Chose qu'Arizona n'était pas d'accord. Elle était loin d'être magnifique. Si elle enlevait le maquillage on pourrait voir quelques poches sous ses yeux et quelques cerne. Elle fit un nom de la tête mais ne dit rien. Parfois c'était mieux de ne rien dire. Et puis Arizona le trouvait plus magnifique qu'elle. C'est alors qu'il lui posa plusieurs questions qui la peina, mais il devait savoir. C'était son ami. Elle le regarda puis lui dit :


"Oui des rumeurs sur moi. Enfin plus sur ma sexualité. Personne n'était au courant de ça à l'hôpital. Puis une de mes conquêtes à inventer toute une histoire depuis j'étais très mal vue. Ne t'inquiète pas ce n'est pas grave, tu as le droit de savoir tu es mon ami"

Lorsqu'il parla de la ville, Arizona sourit, elle le voyait qu'elle était superbe et agréable. Il y avait aussi une toute autre mentalité et ça plaisait à la jeune pédiatre. Puis il lui reposa une question par rapport à elle, elle sourit longuement. Maintenant qu'elle avait retrouvé un autre cher, elle ne voulait plus repartir donc la réponse était positive : oui elle reste définitivement ou du moins pendant tout le temps que l'hôpital voudra d'elle. C'est avec un énorme sourire aux lèvres qu'elle dit :

"Oui Adam je reste définitivement ici. Ou du moins jusque quand l'hôpital veut de moi. J'hésitais à rester, mais maintenant ma décision est prise, je reste !

C'est alors qu'elle parla du fait qu'elle aurait pu appeler pour prendre de ces nouvelles. Elle en était désolée, il ne lui en voulait pas, il aurait pu le faire aussi. Surtout que lui n'était pas au courant de ce qu'il s'est passé dans la vie d'Arizona après son départ de New-York. Il ignore surement la mort de Timothy mais en aucun cas, elle veut en parler maintenant. Donc elle ne dit rien. Elle lui sourit, elle était tout à fait d'accord pour la suite de sa phrase. Elle le regarda et lui sourit puis dit :

"En espérant que nous pourrons plus nous voir et rattraper un peu de temps perdu ? Oui l'essentiel est là... Qu'on soit de nouveau ami même si pour moi tu n'as pas arrêter de l'être... J'ai toujours penser à toi pendant notre séparation..."
Revenir en haut Aller en bas


Mes infos


+ célébrité : Justin Hartley + profession : Homme d'affaires + nombre de sms : 5389 + nombre de points : 7382 + réputation : 6 + je suis né le : 21/08/1992
+a genoa depuis le : 07/11/2012 + je pense cela : Rien à dire à part que je déteste les Newman. Vous savez, ces gens arrogants et qui se permettent de juger les gens sur leurs fonctions sociales.


- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   

Adam V. Wilson


Adam V. Wilson a écrit   Sam 19 Oct 2013, 1:33 pm


Les regards commençant a se multiplier sur eux, puisq'uils parlaient debout, Adam avait proposé à Arizona de s'asseoir et ils seraient donc plus à l'aise pour discuter ensemble. Adam était content d'avoir retrouvé son amie avec qui il avait partagé plein de moments. Les moments passés ensemble étaient inoubliables. Arizona avait été,comme une soeur pour lui durant toutes ces années. Et pourtant tout  n'avait pas été rose entre eux. A la suite d'une nuit passée ensemble, Arizona  lui avait annoncé qu'il ne se passerait rien entre eux, Adam avait été dégouté, et était partit quelques jours chez sa mère au Kansas, victime de ce chagrin. Mais adam avait décidé autrement, il ne voulait pas perdre Arizona, et préférait une amitié entre eux, plutot que perdre un être cher comme elle. Il ne se doutait pas qu'Arizona avait apprécié la nouvelle, et peut-être à l'époque aurait-il eu un regain d'espoir? Ensuite, le départ d'Ari dans une ville, lui avait fait très mal et jamais il ne retrouverait une personne super comme elle. Il s'était montré fort devant Arizona, mais au fond de lui son coeur était déchiré de perdre sa soeur de coeur. Il avait d'ailleurs beaucoup pleuré après qu'elle soit partie. Puis il eut un nouveau colocataire, mais cet homme était invivable, et Adam avait préféré peu après prendre une chambre d'hôtel, dégouté, personne ne pouvait remplacé Ari, et Adam préférait donc vivre seul maintenant. Il sortit de ses pensées, et vit que sa question avait peinée Arizona, il lui prit amicalement la main en guise de soutien, comme quoi il serait toujours la pour elle et écoutait sa réponse, désolé pour elle. Il prit sa respiration et répondait: Je suis vraiment désolé pour toi Ari, ca n'a pas du être facile pour toi durant tout ce temps. Malheureusement, il y a toujours des gens comme cela, prêt à te salir pour se faire bien voir. Il faudrait avoir une baguette magique pour donner un cerveau aux gens. L'inventeur de cette chose mériterait le Prix Nobel de la paix. Adam glissait un petit sourire suite à cette remarque, et Arizona y répondait par un petit sourire. Puis Adam avait abordé la question pour svoir si elle restait définitivement, il espérait et priait de tout son coeur pour qu'elle reste, Arizona réfléchissait et il entendit cette réponse: "Oui Adam je reste définitivement ici. Ou du moins jusque quand l'hôpital veut de moi. J'hésitais à rester, mais maintenant ma décision est prise, je reste !" Adam répondait à cela par un grand sourire et était vraiment très heureux. Tu ne sais pas comment ca me réjouis, je suis super content, t'inquiète je vais te faire visiter la ville de fond en comble, en tout cas cet hôpital serait vraiment bête de ne pas te garder, car tu es une talentueuse jeune femme et tu sembles adorer ton métier. Adam était sincère dans ses propos et l'avait toujours pensé. L'absence d'Arizona l'avait fait souffrir, mais aujourd'hui tout était différent, Arizona et Adam étaient de nouveau réunis. Et il espérait que plus jamais ils ne se sépareraient. Il était ému que la jeune femme lui avait dit qu'il était toujours resté un ami, jamais lui non plus n'avait pu l'oublier. Tu es toujours resté dans mon coeur Arizona, jamais je ne t'aurais oublié. On se serait certainement retrouvé, mais le destin nous y a aidé. Et maintenant rien ne pourra nous séparer.

__________________________________________


one thousand lonely stars
Je m'appelle Adam Newman, j'ai 30 ans. Je suis né dans le Kansas en 1984. Je suis le fils de Hope Adams, et mon père pour moi est Cliff Wilson. Ma femme que j'aime  est Chelsea Lawson..
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Mes infos





- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   



Invité a écrit   Sam 19 Oct 2013, 2:24 pm


Arizona et Adam parlaient toujours en étant debout et vu les regards qu'on leur lançait, Adam proposa à son amie de s'assoir à leur table. C'est en souriant qu'elle prit place en face de son ami à table. Elle était beaucoup plus à l'aise maintenant, surtout pour parler de certaine chose de son passé. Elle ne voulait pas que tout le monde soit au courant.

Pour Arizona, elle ne pourrait jamais oublier ces moments. C'était si magique. Une amitié comme celle-là était vraiment rare. Entre eux ils étaient comme frère et sœur et jamais il n'y avait eu de dispute. Enfin jamais ? Si une fois et encore c'était de sa faute. C'était à la suite de la fameuse nuit. Elle avait mit les points sur les "I" et il en avait été dégouté. Il était même partit quelques jours chez sa mère dans une autre ville. Cela avait détruit la jeune pédiatre. Elle ne l'avait jamais montré mais elle avait vraiment eu peur de le perdre. Elle pensait qu'il ne reviendrait jamais et pourtant quelques jours après il était là.

Quelques années plus tard, c'est elle qui lui fit énormément de peine lorsqu'elle quitta New-York pour aller à Hopkins. Arizona prit aussi un colocataire, enfin plutôt une. Cela avait été différent, elle avait pu sortir avec elle. Mais ça n'avait pas duré. Et lorsque ça avait été finit, elle quitta cet appartement pour un autre qui se trouvait beaucoup plus proche de l'hôpital. Elle ignorait comment c'était trouvé son ami, elle savait qu'elle comptait pour lui mais à quel point ? Si seulement elle avait su elle aurait été plus attentive à donner des nouvelles à son frère de cœur.

Elle avait de la peine, mais elle avait besoin d'en parler, elle ne pouvait plus garder cela que pour elle. En quelque sorte le dire à quelqu'un lui enlevait un grand poids de sur les épaules. Puis elle savait que si elle lui en parlait, cela resterait entre eux. Il lui prit la main en guise de soutien, elle lui sourit en comprenant ce geste. Une fois finit, il reprit la parole. Arizona l'écouta. Elle n'était pas d'accord avec lui. Elle lui dit :


"Ce n'est pas grave Adam, ça n'a pas été facile c'est clair. Surtout que ma carrière en a prit un coup. J'ai travaillé 3 semaines avant de quitter Hopkins pour ici. Toujours aussi marrant toi, tu n'as pas changé... Cela m'avait manqué tout ça"

Elle rigola un peu puis redevient sérieuse. Elle changeait de sujet en quelque sorte, ne voulant pas trop s'attarder dessus. Adam avait un certain humour, mais Arizona adorait cet humour, et elle aimait lui dire.

Elle sentit qu'Adam voulait savoir si elle allait rester définitivement. Il espérait, elle le savait. Arizona réfléchit et sa réponse fut rapide quand même. Sa décision était prise. La jeune pédiatre savait que ça ferait énormément plaisir à son ami. Et elle le sut encore plus lorsqu'il lui dit qu'elle ne savait pas comment ça le réjouissait, qu'il était super content. Arizona sourit, elle était heureuse elle aussi. Puis il lui parla de lui faire visiter la ville. Elle était heureuse de savoir qu'elle ne serait plus seule pour le faire et qu'elle le ferait avec quelqu'un qu'elle aime énormément. Elle sourit et lui dit :


"Je n'en doute pas que tu sois content. Merci d'avance pour la visite de la ville. Au moins ça me forcera à quitter un peu l'hôpital. Car j'y suis souvent, je ne suis rarement à la maison donc si tu veux me chercher et que je ne suis pas chez moi, je serai là-bas.

Arizona sourit à sa phrase, elle préférait être claire avec lui. Elle ne sortait rarement en soirée, elle avait changé du tout au tout en fait. Elle aimait tellement son travail, qu'elle y restait plus de temps que prévu. Mais là le chef la prévient qu'il n'hésiterait pas à lui donner des congés forcé si elle continuait. Donc Arizona se tenait à carreau. Elle écouta Adam parler sur sa carrière, elle lui sourit mais ne dit rien, elle n'aimait pas qu'on lui dise qu'elle était talentueuse, elle ne faisait que son travail c'est tout. Elle lui dit finalement :

"Peut-être... Je ne suis pas talentueuse Adam... Je ne fais que mon métier. Et oui j'adore ce que je fais un peu trop même. Je suis obligé maintenant de rentrer à la maison une fois ma garde terminé sauf si j'ai une urgence qui arrive à la fin de ma garde. Sinon j'aurais des congés forcé et ça je ne veux pas. Alors oui j'aime mon métier..."

Dit-elle en souriant. Adam était sincère avec elle, tout comme elle l'était avec lui. L'absence de l'autre les faisait souffrir tous les deux mais aujourd'hui, ils étaient enfin réunis. Et Arizona ne voulait quitter cette ville. Non elle voulait rester, elle ne voulait plus partir loin de son meilleur ami. Il prit la parole, elle l'écouta et tout comme lui, elle était émue... Elle lui dit en souriant :

"Toi aussi... Je n'aurais jamais pu t'oublier. Tu es comme un frère pour moi. Oui peut-être qu'on se serait retrouver après, mais personnellement je ne crois pas au destin. Rien ne pourra nous séparer. Pas même une femme hein ?"

Elle avait un peu peur là dessus quand même. En tout cas pour Arizona rien ne changerait mais pour lui ? Elle ne savait même pas s'il était marié, s'il avait une famille ou autre. Mais elle ne voulait pas non plus poser de questions. Si Adam voulait lui en parler, il le ferait. Elle ne voulait pas le forcer
Revenir en haut Aller en bas


Mes infos


+ célébrité : Justin Hartley + profession : Homme d'affaires + nombre de sms : 5389 + nombre de points : 7382 + réputation : 6 + je suis né le : 21/08/1992
+a genoa depuis le : 07/11/2012 + je pense cela : Rien à dire à part que je déteste les Newman. Vous savez, ces gens arrogants et qui se permettent de juger les gens sur leurs fonctions sociales.


- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   

Adam V. Wilson


Adam V. Wilson a écrit   Dim 20 Oct 2013, 2:41 am


Adam avait eu quelques faiblesses ces derniers temps, et était triste avec son futur divorce avec Skye, et à vrai dire il déprimait un peu, et pourtant ce n'était pas dans sa nature chez lui. Adam était d'habitude une personne forte comme un homme d'affaires en avait l'habitude. Mais la, le futur d'un enfant était en jeu, et il espérait que Skye et lui arriveront à mettre leurs différends de côté pour cela. Skye habitait encore provisoirement la petite maison sur le terrain de son père tandis que lui avait pris un petit appartement. A voir quelle sera la décision de son père qui n'a jamais aimé Skye? Le retour d'Ari lui avait fait beaucoup de bien, et c'était la première soirée depuis des semaines qu'il se sentait bien. Et l'annonce qu'elle resterait à Genoa l'avait ravi encore plus et il était tellement heureux. Une réelle amitié et plus encore s'était crée. A l'époque, Adam avait même rencontré la famille de Arizona, et Arizona avait connu la mère d'Adam. Ils étaient partis à deux au Kansas ou la mère d'Adam habitait. Adam était toujours resté assez proche de sa mère qui était aveugle de naissance. Adam repensait au moment ou sa mère lui avait annoncé qu'elle était malade, elle se trouvait avec Vitor, Adam en était surpris au début, puis il sut après que Victor NEwman était son père, hop lui annoncait après qu'elle était malade en phase terminale. Adam n'y  croiyait pas et espérait jusqu'au dernier moment que sa mère se rétablisse, mais il en avait été décidé autrement et sa mère mourrait le laissant seul. Enfin presque seul.  Au kansas, ou il  était resté avec son père, les relations tendues entre les deux hommes ne facilitaient pas la cohabitation. Adam accusait Victor de l'avoir embête, tandis que Victor  disait avoir accepté la décision de Hope et s'était retiré de la vie de son fils. Quand deux hommes têtus se rencontrent, difficle d'avoir un acte de paix. Mais Adam avait cédé, puis était venu quelque temps après à Genoa. Adam se rappelait de son passé avec Ari, il s'entendait super bien avec sa famille et aussi avec Timothy dont il était dans le même segment d'âge. Timothy disait tellement qu'il aurait voulu que Adam soit son beau frère, mais il savait au fond que cela ne serait pas le cas. Adam sortit de ses pensées durant deux secondes. Il fixait Arizona. Il riait quand à sa réponse: "Ce n'est pas grave Adam, ça n'a pas été facile c'est clair. Surtout que ma carrière en a prit un coup. J'ai travaillé 3 semaines avant de quitter Hopkins pour ici. Toujours aussi marrant toi, tu n'as pas changé... Cela m'avait manqué tout ça"

Il prit sa respiration et répondait: J'ai encore beaucoup de qualités de l'époque, et j'en ai eu d'autres à travers le temps, mais aussi des défauts, hélas. Les hommes d'affaires en ont, mais j'essaie de rétablir mon image. Après pour tout te dire,  à mon arrivée à Genoa, j'ai perdu les pédales, quand j'étais à New York, je n'aurais jamais pu imaginer que le dégout, la colère pourrait prendre une place aussi importante dans ma vie. Mais le fait est qu'elle est la. Je ressens de la colère envers ma famille paternelle, des le début, mon demi frère et ma demie soeur m'ont fait sentir que j'étais le paria de leur famille et que je n'étais pas le bienvenue. J'ai jute deux demies soeurs qui m'apprécient, il faut dire qu'elles ne sont pas comme les deux autres, et sont jeunes.  Tu me connais, je me montres fort devant eux, mais au fond ca me fait souffrir. Adam s'en voulait de s'être montré faible et but un trait de son verre d'eau. Il avait proposé quelques minutes auparavant à Ari de partager son repas et celle-ci avait accepté. Adam en était content et ils avaient reçus tout deux des menus de l'athlétic club. Adam regardait Arizona heureux de pouvoir lui faire visiter la ville, il avait bien l'intention qu'elle soit bien dans cette ville, car si elle se sentait bien, elle y resterait peut-être pour toujours et Adam adorerait ca bien entendu. Ne t'inquiètes pas, je suis ton homme pour ca, tu verras Magic Adam va te faire découvrir  cette ville de fond en comble quand tu auras le temps, depuis que le nouveau maire a été élu il y a quelques mois, enfin la il est parti maintenant, la ville s'est jeunifier un petit peu, genre pour les fêtes de Toussaint, un marché va avoir lieu, ensuite marché de noel etc.... Tu as un appartement en ville? En tout cas tu n'hésites surtout pas, je viens d'acheter un nouvel appartement pour moi loger, si ca te dit de réhabiter ensemble  comme avant, ce sera un plaisir pour moi. Il lui souriait et attendait sa réponse, en tout cas si Arizona n'avait pas de logement, ca serait un plaisir pour lui de l'accueillir dans cet appartement-penthouse de quelques pièces et de trois chambres surtout, il faut dire que leur première colocation avait été phénoménale, mais peut-être Arizona avait besoin de son intimité. Il écoutait Arizona parler de son métier, de toute évidence elle avait le métier dans la peau, et c'était une bonne chose, Arizona avait toujours aimé ses études, et aimait beaucoup les enfants. Les patients avaient la chance d'avoir un medcin comme elle. L'hopital n'avait surtout pas intêret à virer Arizona, sa familel est réputé à Genoa et il parlerait au directeur de cet hopital au quel cas. Je te comprends parfaitement Arizona, moi-même j'adore le métier, et j'ai fais de très nombreuses heures supplémentaires pour l'entreprise familliale.  Ca te permet d'évacuer un peu la tête. Adam buvait un peu de son verre d'eau, et ils parlaient  de leurs retrouvailles, Arizona espérait que même pas une femme arriverait à les séparer. Adam souriait.  Ne t'inquiète pas, la femme qui voudrait me séparer de toi, n'est pas née, et elle n'aurait même pas intêret. Personellement, je suis célibataire, enfin j'étais marié, mais on a lancé une procédure de divorce, nous avons une petite fill de 1 an, on essaie de la protéger le plus possible, et j'espère que cela continuera. Et toi les amours maintenant?

__________________________________________


one thousand lonely stars
Je m'appelle Adam Newman, j'ai 30 ans. Je suis né dans le Kansas en 1984. Je suis le fils de Hope Adams, et mon père pour moi est Cliff Wilson. Ma femme que j'aime  est Chelsea Lawson..
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Mes infos





- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   



Invité a écrit   Dim 20 Oct 2013, 4:20 pm


La vie prends des tournants auquel on ne s'attend pas et c'était le cas d'Arizona. Quand elle s'était installé à New-York avait Adam, elle n'avait jamais pensé à quitter cette ville. Mais elle l'avait fait. Et lorsqu'elle était à Hopkins et travaillait à l'hôpital, elle n'avait jamais penser qu'elle serait obliger en quelque sorte de quitter la ville pour vivre pleinement de la vie.

Elle ne pensait pas non plus qu'elle perdrait l'être le plus cher à son cœur, celui qui pendant des années avait été son meilleur ami en plus d'être son frère. Il était partit à la guerre comme son père quelques années plus tôt, mais la différence était que Daniel était revenu vivant. Elle se rappellerait toujours de ce moment, où la directrice était rentré dans sa classe, qu'elle l'avait appelé pour qu'elle vienne à son bureau. Elle avait vu sa mère et son père en pleurs. Elle avait comprit. Elle savait qu'il s'était passé quelque chose, et quand on lui avait annoncé la mort de Timothy, elle s'était effondrée et n'était plus venu aux cours pendant quelques semaines à cause d'une déprime. Aux yeux de tous, Arizona pouvait être considéré comme une personne forte, mais elle cachait plusieurs secrets dont celui-ci. Elle ne montrait que très rarement ces émotions négative. Sauf quand un supérieur lui criait dessus, c'était plus fort qu'elle... Avant aujourd'hui, elle se méfiait de tous, maintenant elle savait qu'il y avait au moins une personne sincère. Et cette personne c'était son frère de coeur, même si elle ne voulait pas l'ennuyer avec ses problèmes.

Arizona était rassurée, elle sentait qu'il voulait absolument qu'elle reste c'est en quelque sorte pour ça qu'elle voulait rester. C'était une amitié rare mais très précieuse. Au point qu'Arizona avait connu la maman d'Adam. Et celui-ci avait rencontré sa famille. D'ailleurs Timothy l'aimait beaucoup. Tim lui en avait parlé une fois au téléphone. Elle savait que Timothy aurait bien aimer l'avoir comme beau-frère. Mais c'était impossible... Il aurait toujours eu une belle sœur.

Adam fixait Arizona, il semblait loin, mais elle ne dit rien, elle voulait qu'il parle à son aise. Elle ne forçait jamais les gens. Il revient à lui quelques secondes, où il l'écouta puis lui répondit. Elle l'écoutait attentivement, il avait gardé des qualités de l'époque mais il avait eu des défauts qui étaient apparu. Mais ça tout le monde a des défauts. Arizona la première. Elle se reconcentra sur ces paroles puis finit par dire :


"Tout le monde change Adam. Puis avec ce que tu as vécu c'est normal de ressentir cela. Oui je te connais, je sais comment tu es... Et si tu as besoin de parler, de te confier, je suis là. Tu le sais ?

Dit-elle d'une voix douce. Elle savait que pour Adam ce n'était pas facile de se montrer faible devant elle. Elle le regarda amicalement, il but un verre d'eau. Arizona resta silencieuse. Pour elle, elle le voyait comme quelqu'un de fort. Toutes personnes à le droit de craquer même les plus fort. Elle lui sourit doucement car il lui avait proposé de partager le repas avec elle. Arizona acceptait, elle voulait rattraper le temps perdu. Adam n'était pas au courant pour Timothy, et avec l'histoire entre Adam et ces demis-frère et ces demis sœur, elle n'osait lui annoncer la nouvelle. Puis à vrai dire, elle ne se sentait pas prête d'en parler. Quand elle y pensait, elle avait mal et parfois elle pleurait et elle ne voulait pas le faire maintenant. Elle voulait passer du bon temps avec son ami comme dans le bon vieux temps. Ils avaient reçu le menu du restaurant, Arizona ne connaissait pas les spécialités, ce qui étaient bon ou pas. Elle regarda son meilleur ami et lui demanda :

"Dit-moi dans ce menu, qu'est ce qui est le meilleur ? Il y a des spécialités ?"

Adam était super content de la réponse d'Arizona. Et elle savait que s'il le faisait c'était aussi en partie pour qu'elle s'y sente bien et qu'elle reste pour toujours dans la ville. Mais il n'avait rien à craindre là-dessus : Elle ne quitterait pas la ville pour rien au monde. Elle éclata de rire lorsqu'il lui dit que Magic Adam lui fera découvrir la ville lorsqu'elle aurait le temps. Elle reprit son sérieux et l'écouta à nouveau avant de dire :

"J'ai souvent une garde de trois jours à l'hôpital, puis je suis en congé 2 jours, enfin pour le moment, ça changera surement dans quelques semaines. Mais je connaitrais déjà la ville à ce moment là. Puis toi aussi faut que tu ailles le temps, je ne veux pas t'ennuyer pour ça. C'est génial ça. Normalement pour Noël, je retournerai chez mes parents mais bon cette année vu que ce sera dans un nouvel hôpital, je ne sais pas comment ça se passe. Au pire si j'ai congé, j'invite mes parents ici et on fera quelque chose ensembles. Mes parents t'apprécient encore très bien. Oui j'ai un appartement en ville. Petit mais ça me plait. Même si je n'ai pas encore finit de le décorer comme j'en aurais envie. Mais bon ça m'aurait fait plaisir de cohabiter avec toi comme dans le bon vieux temps."

Il était heureux, Arizona réfléchissait. Elle aimait son nouvel appartement, mais elle ne connaissait pas bien le quartier, puis elle ne voulait pas ennuyer son ami avec ces problèmes. Arizona avait besoin de son intimité, mais finalement ils ne partageraient que certaines pièces en commun donc... Il fallait qu'elle réfléchisse. Elle avait son appartement, mais l'idée de la colocation lui plaisait bien ici.

Arizona était souvent plongé dans les études quand elle ne s'amusait pas aux soirées organisé par le campus. Donc il savait qu'elle aimait son métier. Et franchement, c'était une chance de se retrouver ici donc, elle ferait tout pour garder son travail. Puis elle savait que l'hôpital risquerait d'avoir des ennuis avec Adam. Elle ne préférait pas y penser. Elle ne voulait pas que ça arrive. Puis lui le comprenait aussi pour les heures supplémentaire vu qu'il en faisait aussi. Elle hocha la tête avant de dire :


"Oui puis pour moi me sentir utile. Chez moi je m'ennuie à mort. Je n'aime pas tellement la télévision et j'aime pas tellement rester seule chez moi. J'ai besoin de bouger. Enfin là je n'aurais pas le choix d'arrêter les heures supplémentaires... Mais ça me permettra de voir plus encore mon meilleur ami"

Adam but un peu d'eau. Ils parlaient de leur amitié. Elle espérait qu'une femme ne viendrait pas casser cette amitié. Adam sourit et la rassura que personne ne le séparera d'elle. Elle n'aura même pas intérêt. Elle le regarda surpris lorsqu'il lui dit qu'il était célibataire, qu'il avait été marié mais qu'aujourd'hui il était en instance de divorce et qu'il avait une petite fille d'un an. Le fait de savoir qu'il était papa la fit sourire, elle s'imagina un peu la scène d'Adam et sa fille. Si elle venait à habiter avec lui, elle se demanda si la petite d'un an serait avec eux. Personnellement travaillant avec des enfants, ça ne dérangeait pas la jeune pédiatre. Elle écouta puis rapidement dit :

"D'accord. Pareil pour moi. Et si je dois faire un choix, je l'ai déjà fait. Et tu connais la réponse. Je ne savais pas pour le divorce, désolée que tu aies du m'en parler. Une petite fille ? Wow... J'espère qu'un jour je pourrais la rencontrer ? Oh les amours pour le moment moi c'est finit. J'ai trop mal vécu ce qu'il s'est passé à Hopkins, donc pour le moment, je veux rester célibataire le plus possible. Même si je l'avoue que certains jours j'avais une relation d'un soir... Mais c'est trop dangereux donc j'ai arrêter et c'est mieux ainsi."

Dit-elle en souriant...
Revenir en haut Aller en bas


Mes infos


+ célébrité : Justin Hartley + profession : Homme d'affaires + nombre de sms : 5389 + nombre de points : 7382 + réputation : 6 + je suis né le : 21/08/1992
+a genoa depuis le : 07/11/2012 + je pense cela : Rien à dire à part que je déteste les Newman. Vous savez, ces gens arrogants et qui se permettent de juger les gens sur leurs fonctions sociales.


- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   

Adam V. Wilson


Adam V. Wilson a écrit   Dim 24 Nov 2013, 1:03 pm


Adam Ft Arizona


Cela faisait au moins une demie heure que Adam discutzait avec son amie Arizona, et il ne le regrettait pas, il ne voyait pas le temps passer. Arizona était une femme attachante, merveilleuse et discuter avec elle était quelque chose de bien. C'était une femme intéréssante, et avec elle il sentait qu'il pouvait tout dire car elle était très à l'écoute. Il se rappellait de tout leurs souvenirs de jeunesse, des merveilleux souvenirs qui resteraient à coup sur gravés dans sa mémoire à jamais. Il espérait que la famille de Ari se portait bien également, car il était également attaché à eux. Adam et Arizona partagaient tout. Sa maman, Hope serait à coup sur ravi pour lui qu'il est retrouvé son amie.
Il se rappellait de la scène ou il avait annoncé qu'il partait étudier à Harvard, sa maman était alors inquiète mais le rassurait qu'elle avait des amies qui viendrait s'occuper d'elle à cause de son infirmité. En effet, la femme était aveugle, et Adam avait toujours su qu'il pourrait devenir un jour aveugle, mais pour l'instaant ce n'était pas le cas, il profitait donc de la vie comme il le pouvait. Il espérait ne jamais devenir aveugle, car habitué désormais à la lumière du jour, il ne sait pas s'il pourrait survivre si le noir total venait un jour à se concrétiser. Quoi qu'il en soit, il venait de se confier à Arizona sur sa famille, et il la regardait tristement.

 Et oui ma Ari, on ne choisit pas sa famille malheureusement, mais heureusement on peut choisir ses amis, et je fais un bon choix. T'inquiète pas je sais, tu as toujours été la pour moi, et avec toi, je sens que je peux tout te dire. T'es la seule qui me comprenne.

 
Il lui prit la main amicalement. Il était fier d'être son ami, et ceci était un sentiment réciproque.

 Je ne pourrais jamais oublier cette haine qu'ils ont eu envers moi. D'ailleurs à l'annonce de  la fausse mort de notre père, ils ne m'ont même pas averti, je l'ai appris via la journal télévisé. Quelle famille ferait cela? Dans son testament mon père m'avait confié les règnes de l'entreprise familliale, je les ai viré de suite. La vengeance, un sentiment que j'avais toujours voulu éloigner de moi est malheureusement entré dans ma vie.

 Il but un peu de son café et reprit sa respiration ensuite, il regardait Arizona, il espérait qu'elle ne soit pas choquée par son aveu. Adam était d'habitude un jeune homme qui parraissait froid et qui ne se confiait pas sur sa vie, mais il savait qu'a Arizona il pouvait avouer ses faiblesses et ce qui n'allait pas. C'était la seule devant qui il pouvait avouer ses sentiments. Mais bon il ne devait pas continuer, il était ravi qu'Arizona partage son repas, et il devait profiter de l'instant présent sans parler de sa famille, il regardait la jeune femme qui demandait qu'elles étaient les spécialités. Il lui souriait. Il appréciait ce restaurant surtout depuis que Gina Romalotti alias Donneuse de leçons malgrès son passé trouble était partie s'occupait d'un autre restaurant. Un nouveau patron devait arriver bientot.

Adam riait quand son amie lui demandait les spécialités, lui il aimait peu près tut ici. Il la regardait. Moi j'apprécie beaucoup leurs spaghettis Bolognaise, ils sont parfaitement  à l'italienne et c'est quelque d'excelentissime. Sinon le Boeuf bourguignon est pas mal non plus.

 Il lui souriait, comment il aimait bien être à ses cotés.Io venait de parler de son divorce et des difficultés rencontraient, c'était quelque chose de très dur pour lui. Il souriait quand elle lui disait qu'elle voulait la voir.

T'inquiète pas ma Ari c'est quand tu veux, pour le moement je l'ai de temps en temps en attendant le jugement, et tu peux venir la voir quand tu veux. Et oui Adam Wilson est devenu Papa poule.


 Il éclatait de rire et content qu'elle réfléchissait à son idée de colocation, il était content qu'elle disait qu'elle arreterait les heures supplémentaires pour plus le voir, Adam lui fit une bise sur la joue et lui souriait.
Ensuite Ari parlait de ses problèmes de couples, Adam la regardait d'un regard assurant.

T'inquiète pas ma poule, t'es belle et tu rencontreras ta princesse, je te les garantis, tu es une femme bien et je sais que tu es douce, très attachée, amoureuse. Bref, tu es une femme bien, eet y aura bien quelqu'un qui va s'en apercevoir et tu seras heureuse comme tu as toujours mérité de l'etre.

Il lui fit une bise sur le front et voulait la rassurer.
Ensuite Arizona disait qu'elle ne voulait pas l'ennuyer, Adam la regardait. Au cntraire elle ne le dérangeait pas et il en serait ravi. Ensuite elle parlait de ses parents, il était content, il aimait tellement les parents d'arizona et son frère, avec lequel il était très attaché.

 
Tu ne m'ennuies jamais ne t'inquiète pas, en tout cas j'espère que tu vas bien t'acclimater  à Genoa et j'ai hâte de revoir tes parents et ton frère. Comment ca va me faire plaisir de tous les revoir, après tant d'années, qu'est ce qu'ils ont du changer.

 Il lui souriait. Il se rappelait des parties de Hockey avec le frère d'arizona ou encore les discussions avec son père ou sa mère, c'était vraiement génial. Il espérait qu'ils seraient peut etre a nouveau en très bons liens comme celui-la. Mais la mine d'Arizona s'asombrissait, Adam était conscient d'avoir fait une gaffe et lui mit sa main sur la sienne.
©flawless

__________________________________________


one thousand lonely stars
Je m'appelle Adam Newman, j'ai 30 ans. Je suis né dans le Kansas en 1984. Je suis le fils de Hope Adams, et mon père pour moi est Cliff Wilson. Ma femme que j'aime  est Chelsea Lawson..
Revenir en haut Aller en bas


Mes infos


+ nombre de sms : 5391 + nombre de points : 7899 + réputation : 17 + je suis né le : 16/08/1981
+a genoa depuis le : 08/11/2012


- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   

Ambre Moore Black


Ambre Moore Black a écrit   Mar 24 Déc 2013, 4:30 pm


(sujet annulé pour non réponse)

__________________________________________


- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} AHmZwR
- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} EEhq7O
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Mes infos


+ nombre de sms : 5391 + nombre de points : 7899 + réputation : 17 + je suis né le : 16/08/1981
+a genoa depuis le : 08/11/2012


- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   

Ambre Moore Black


Ambre Moore Black a écrit   Mar 24 Déc 2013, 4:38 pm


(désolé je me suis trompé pour ce sujet vous pouvez continuer)

__________________________________________


- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} AHmZwR
- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} EEhq7O
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Mes infos


+ célébrité : Vianney + nombre de sms : 2463 + nombre de points : 6086 + réputation : 4 + je suis né le : 21/08/1992
+a genoa depuis le : 19/07/2009 + je pense cela : Nickel ;)


- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   

Mister B. Genoa


Mister B. Genoa a écrit   Mer 25 Déc 2013, 12:22 am


[Hey pardonnes mo Ari de ne pas avoir répondu avant, j'en suis sincèrement désolé Sad:(J'ai corrigé mon dernier message Wink]
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Mes infos





- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   



Invité a écrit   Mer 25 Déc 2013, 10:06 pm


Arizona qui ne voulait pas venir au départ avait eu raison de changer d'avis. Cela faisait une trentaine de minutes qu'elle parlait avec son meilleur ami retrouvé. Ils parlaient de tout et de rien : du passé, du présent et un peu de futur. Mais le sujet qui revenait le plus souvent c'était celui de la famille. Un sujet sensible pour son ami. Et pour elle, un peu mitigé. Un sujet sensible en rapport avec Tim mais des sujets heureux avec ces parents, même si aujourd'hui elle ne les voyait plus trop à cause de son travail. Et Timothy, elle essayait d'y penser le moins possible. Pas qu'elle ne l'aimait plus non c'est qu'elle était trop émotive quand il s'agissait de lui. Mais elle devait la vérité à Adam. Elle ne pouvait pas lui mentir.

Lorsqu'Adam lui dit que personne ne choisit sa famille, elle hocha la tête. Beaucoup se posait des questions sur ces parents, elle, elle était habituée. Et c'était une famille soudée qui faisait toujours face aux problèmes ensembles. Ils s'aimaient et étaient plutôt heureux malgré le drame qu'ils avaient vécus. Un sourire éclaircit son visage lorsqu'il parla de choisir ses amis. Elle n'avait pas eu tord de le choisir comme l'un des siens. Et qu'ils soient devenus proches au point de le considéré comme un frère. Et lorsqu'il parla d'elle, elle ne put s'empêcher de sourire encore plus. Elle lui dit :


"C'est vrai tu as raison pour la famille. Et parfois ce n'est pas facile je l'accorde, mais une fois qu'on grandit on comprend plus de chose... Cela me rassure que tu saches encore que je suis là pour toi... Malgré la séparation pendant de longues années. Mais je suis certaine que je ne suis pas la seule qui te comprennes, tu as d'autres amis que moi"

Adam lui prit la main, elle lui serra quelques secondes. C'est alors qu'il se remit à parler de son histoire, elle écouta attentivement. Elle ne jugeait pas son ami loin de là. Elle ne pourrait jamais le faire. Et si elle ressentait de la colère, elle ne le montrait pas. Une colère contre sa famille pas contre lui. Comment pouvait-on lui faire ça ? Comment pouvait-on faire ça à un membre de sa famille ? Elle l'écouta, et une fois terminé elle lui dit :

"Je te comprends, j'aurais réagit pareil que toi. Par contre je ne comprends pas leur comportement. C'est horrible ce qu'ils t'ont fait. Il y a toujours un jour malheureusement ou tu te venge, mais si tu le fais une fois, cela ne fait pas de toi quelqu'un de mal."

Il but un peu de son café, elle le regarda et finit par boire elle aussi, une gorgée de sa boisson. Arizona n'était pas choquée loin de là. Du moins pas choquée par lui-même. Mais choqué par la famille de celui-ci. Elle partait du principe qu'un homme pouvait lui aussi se confier et ce n'est pas parce qu'il le faisait qu'il était faible loin de là. Elle était choquée, mais essayait de ne pas lui montrer. Enfin bref, le connaissant, elle savait qu'il ne voudrait pas continuer, qu'il voulait profiter du moment présent sans penser aux choses tristes ou qui font mal. Mais Arizona était à l'écoute, jamais elle s'ennuyait et si la personne voulait vraiment se confier, elle l'écoutait jusqu'au bout. Puis elle aimait Adam, elle n'aimait pas le savoir triste.

Ensuite Arizona lui parla du restaurant, elle avait comprit que son ami ne voulait plus parler de sa famille donc elle lui parla d'autre chose. Elle ne connaissait pas grand chose de cette ville et elle voulait connaitre son avis sur cet endroit. Elle écouta alors ce qu'il disait en rigolant. Elle aimait son rire. Elle lui sourit doucement. Suite à ces paroles, elle décida de prendre leur spaghettis bolognaise. Arizona était quelqu'un qui mangeait toujours peu, et vu sa journée chargée, elle ne voulait pas prendre quelque chose de lourd, des pâtes seraient parfaites. Elle lui sourit et lui dit :


"Merci. Ce sera un spaghetti bolognaise pour moi alors...

Ils étaient bien tous les deux, il parla de son divorce. Arizona était désolée pour lui. Elle sentait que c'était très dur pour lui et elle le comprenait. Elle voulait être encore plus présente pour lui et cette petite puce. Il sourit lorsqu'elle lui demanda pour la voir. Arizona comprit qu'elle aurait une réponse positive.

"Merci... Tu l'as souvent quel jour ? Que je regarde avec mon horaire si ça coïncide ? En tout cas, encore une fois, si tu as besoin de quelqu'un, je serai là... j'aime bien les enfants et je sais très bien les soigner. Et n'hésite pas à venir me trouver si la petite est malade. Oups désolée je m'emballe un peu... Mais tu sais comme j'adore les enfants ! Sinon je ne ferais pas le métier que je fais."

C'est ensembles qu'ils éclatèrent de rire. Arizona réfléchissait mais elle ne le ferait pas encore longtemps. Sa réponse elle l'avait déjà enfin elle le pensait. Mais comment vivrait-il le fait que parfois elle doit partir en pleine nuit ? Qu'on peut la bipper à n'importe quel moment. Qu'elle peut aussi finir une garde tard le soir. Enfin ils en parleraient en temps voulu. Mais d'un coté, comme elle l'avait dit, ça la forcerait à rentrer plus tôt chez elle et à arrêter les heures supplémentaires pour juste passer du temps avec lui mais passer du temps aussi pour elle. Il l'embrassa sur la joue, Arizona lui sourit.

Se fut autour du jeune pédiatre de parler de ces problèmes de couple. Mais surtout de la rumeur qui l'avait quitté sa ville préférée pour venir ici. Adam était rassurant, elle le savait et encore une fois il lui montra. Elle lui sourit, il croyait en elle. Mais elle en était pas si sur. Enfin bref, elle lui sourit pour lui dire merci. Encore plus lorsqu'elle sentit sur son front un baiser.

Après les amours se fut autour de la famille, là Arizona pouvait lui dire plein de chose. Surtout qu'il y avait des choses qu'y avait changer. Et le plus grand changement qu'il eut c'était bien la mort de Timothy. Il n'était pas au courant et elle devait lui dire, il était temps de lui dire même si elle savait qu'une fois dans un endroit à l'abri des regards et quand elle serait seul, elle se laissera pleurer. Elle le regarda, lui non plus n'était pas ennuyer par ces histoires.

Il parla de ses parents, oui ils avaient changé. Enfin niveau caractère non c'était toujours les mêmes. Ils avaient juste vieilli et à la mort de leur fils, ils avaient vraiment changer, ils avaient prit un coup de vieux.

Elle était tendue en ce moment, et son sourire disparaissait petit à petit. Il comprit qu'il avait fait une boulette mais il ne pouvait pas le savoir. Elle ne lui en voulait pas. Elle en voulait à ceux qui lui posaient les questions alors qu'ils savaient très bien que Tim est mort, mais lui ne le savait pas et c'était un bon ami à Tim. Elle le regarda doucement, mais très vite elle baissa la tête. Elle souffla un bon coup avant de dire d'une traite:


"Mes parents sont toujours les mêmes côté caractères. Sauf qu'ils sont malheureux. Malheureux comme moi. Et suite à un drame que nous avons vécus ils ont prit un coup de vieux. Si je te parle de drame, c'est parce que tu dois être mit au courant. Je n'arrive jamais à en parler sans pleurer, mais il le faut... Tu ne verras jamais plus Timothy, je ne le verrais plus jamais non plus tout comme mes parents ne le verront plus... Tu sais que Timothy est partit à la guerre. Un jour il a du partir en Irak, ils se sont fait piégés. Il a été gravement blessé. Par manque de médecin, il est mort au front. Cela fait maintenant 8 mois qu'il est partit pour toujours.

Plus elle avançait dans son récit, plus sa voie tremblait et se brisait. Elle était pas bien, elle sentait la main de son ami sur la sienne et ça lui faisait un peu de bien, mais ça ne faisait pas assez pour empêcher une larme de couler sur sa joue. Elle baissa le regard, refoulant sa larme avec son doigt mais une deuxième menaçait de tomber. Elle était honteuse de pleurer devant elle. Elle qui était si forte avant
Revenir en haut Aller en bas


Mes infos


+ célébrité : Justin Hartley + profession : Homme d'affaires + nombre de sms : 5389 + nombre de points : 7382 + réputation : 6 + je suis né le : 21/08/1992
+a genoa depuis le : 07/11/2012 + je pense cela : Rien à dire à part que je déteste les Newman. Vous savez, ces gens arrogants et qui se permettent de juger les gens sur leurs fonctions sociales.


- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   

Adam V. Wilson


Adam V. Wilson a écrit   Jeu 26 Déc 2013, 12:03 am


Adam Ft Arizona




Adam discutait encore avec son amie, cela fait plus d'une demie heure qu'ils taient attablé à cett table et qu'ils mangaient ensemble, c'était vraiment génial de l'avoir retrouvé, Adam était content. Ces années passés l'un sans l'autre était désormais révolus, et a partir de maintenant, ils seraient proches. D'ailleurs Arizona venait habiter a Genoa et c'était vraiment quelque chose d'énorme, de génial. Adam ne l'avait jamais oublié durant toutes ces années l'un sans l'autre, et elle non plus et ca c'était sympa. Quelque chose de génial, une amitié extraordinaire s'était nouée entre eux et durait eternellement, il l'espérait. Il savait tout d'Arizona et connaissait toute sa famille, et Dieu sait que les moments passés autour d'eux était exceptionnels et qu'il adorait Timothy, le frère d'Ari. Arizna avait eu de la chance d'avoir une fmaille extraordinaire. Mais Adam avait une mère extraordinaire qui avait voulu lui inculquer la différence entre le bien et le mal du fait de ses grandes croyances en la religion, mais Adam avec ses derniers gestes avait bien du la décevoir et Dieu sait l'image que Hope a de son fils du haut du paradis. Hope était la seule famille d'Adam et apprendre à sa mort que Victor Newman était son père, fut un grand choc et ne le voulait tout d'abord pas de contacts avec lui, Adam se rappellait de tout ces moments et se disait qu'il aurait du suivre son instinct ce jour la, car Victor et sa famille ne l'avaient traité que comme de la merde. mais Hope avait insisté pour qu'Adam et Victr s'entraide des sa mort.Il revenait àà lui et écoutait Arizona, elle était ravie qu'Adam sache qu'il savait qu'elle était encore la pour lui après tant d'années de séparation. Il la regardait.

On est frères et soeur de coeur, n'oublions pas, et je sais qu'on sera toujours la l'un pour les autres. On ne se quittera plus je te le promets.

Il lui fit une bise, il ignorait pour les moments qui allaient lui arriver, si Adam était devin, il éviterait certaines choses, mais malheureusement l'avenir n'est pas prévisible. Il la regardait quand elle lui disait qu'il avait surement d'autres amis.

Oh Tu sais, je n'ai pas beaucoup voir pas du tout d'amis dans cette villee, hormis une de mes exs avec qui on s'est réconciliés, et un ami dont je fus le mentor dans les affaires, mais je ne raconte pas beaucoup de ma vie. La plupart des gens me détestent ici, car j'ose ne pas m'agenouiller devant leur Ami Victor Newman, mon père.

Elle disait ensuite qu'effectivement n nc hoissait pas sa famille et qu'elle ne comprenait pourquoi les Newman agissaient comme cela, Adam se rappelait de tous les évenements depuis son arrivé à Genoa.

Oh tu sais, je sais pourquoi ils ont agis comme ca. Car ils étaient jaloux que mon père et moi on se ressemble dans les affaires, nous sommes es acharnés et nous ne laissont rien passer. Et puis il faut dire que quand mon père s'est remarié, je fus son seul soutien et son témoin. Donc quand il fut présummé mort, je fus le seul héritier de  Victor. Mais par la suite nos relations se sont dégradées, et avec mes frères et soeur, hormis mes deux petites soeurs, on se déteste. Enfin cce sont les enfants de Nikki Newman, une pimbeche ancienne prostituée pour qui seuls ses enfants avec Victor sont des Newman, donc bon, ils ont hérité du caractère de leur mère.En tout cas sache que la vengeance a fait parti de ma ie et sache que j'ai fait des trucs dans ma vie, dont je ne suis pas très fier. Tu saurais le tout, je suis convaincu que tu serais décu.


Adam prit son café et le buvait, il ne disait pas ce qu'il avait fait car il était convaincu qu'Arizona serait décut par lui. Il se rappellait de s'etre fait embobiner par Jack Abbott pour créer un faux journal ou était stipulé que Victor avait tuer quelqu'un, il se rappellait de s'etre fait passer pour aveugle et tous les evenements qui s'en étaient découlé.
Il regardait Arizona et riait quand elle venait de faire son choix pour sa commande, c'était le bn.

Excellent choix, quand je n'ai rien prparé au bureau, je viens toujours manger ici et je commande toujours ces spaghettis, c'est un vrai délic. Je troue cet endroit charmant en tout cas, si un jour il vient a être à l'abandon, je pense que je le racheterais.

Adam était touché que Arizona veuille s'occuper de sa petite pour n'importe quoi, et appréciait vraiment, pour lui sa petite était plus que tout, et Adam 'était assagi depuis ce temps la. Sa petite Savannah Newman lui donnait du bonheur dans la vie, il la regardait.

Vraiment, je suis très touché que tu t'intéresses beaucoup à ma petite, et c'est avec joie que j'accepte, a moment de ces vaccins, je viendrais te voir, et tu n'hésites pas tu viens quand tu veux. De toute façon je vais me battre pour elle, mon ex femme est une escroc et je n'ai pas envie qu'elle donne ses valeurs pourries à ma fille, 'est la prunelle de mes yeux, la chair de ma chair, et je frais tout pour elle.

Il lui tendit une photo de sa petite, Arizona souriait. Ensuite Arizona parlait de ses problèmes de couple et de la rumeur de l'hopital viiblement elle fut marquée par cela, Adam la rassurait encore plus, elle devait etre forte et tenir le choc et ne pas laisser ces gens gagner, ils seraient tellement heureux de faire du mal à Arizona. Il lui refit un autrre baiser sur la main. Soudain Adam perdit son sourire, à l'eidence Arizona vait quelque chose de très lourd à dire, et il voyait quelques larms coulaient sur ses joues. Adam avait fait une norme boulette et écoutait Arizona parlait, elle disait que ses parents étaient toujours pareils aau niveau caractère mais qu'ils étaient malheureux et elle aussi était malheureuse, Adam écoutait se révélation et apprit la mort de Timothy le frère d'Arizona, Adam avait mal au coeur et à ce moment tous ces suven irs remontaient à la surface, Tim était son poto, comme n beau frère, d'ailleurs timothy l'avait toujours voulu. Adam était à l'évidence un homme fort, mais quelques larmes apparraissaient et il serrait fort Arizona dans ses bras.

Je suis désolé ma Ari, je te souhaite mes sncères condoléances. Oh Mon dieu! La vie est mal faite, Tim était la creme des hommes, c'était un grand ami, Je regrette de pas être resté en contact avec vous. Est ce que je pourrais venir avec toi sur sa tombe? La guerre est assassine, je suis un pro paix, et elle devrait continuellement exister, à cause d'elles des gars supers prdent la vie. Tu peux pleurer ma Ari, c'est tout a fait normal, tu as une épaule.


Il lui carressait les cheveux, dégoutés pour elle et ses parents, Adam était triste en ce moment, et des larmes étaient toujours sur ses yeux, mais il fit en sorte de les retenir, mais Adam était dégouté en ce moment, et s'il serait seul à ce moment, il se laiserait certainement aller.   
©flawless

__________________________________________


one thousand lonely stars
Je m'appelle Adam Newman, j'ai 30 ans. Je suis né dans le Kansas en 1984. Je suis le fils de Hope Adams, et mon père pour moi est Cliff Wilson. Ma femme que j'aime  est Chelsea Lawson..
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Mes infos





- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   



Invité a écrit   Jeu 26 Déc 2013, 3:41 am


Le destin les avait séparé lorsqu'ils étaient étudiants, mais aujourd'hui ils étaient enfin réunit. Et malgré la longue séparation, ils étaient toujours aussi proche. Arizona dirait même plus proche qu'avant. Il avait grandit, chacun de leur coté avait vécu ces drames, ces moments forts de la vie mais leur amitié n'avait changer en rien. Mais aujourd'hui c'est à nouveau ensembles qu'ils pourraient les vivre comme avant. Ils pourront se soutenir mutuellement et physiquement, chose qu'il n'avait plus pu faire quand ils étaient loin de l'autre.

Leur discussion était plus centrée sur la famille et sur les problèmes que celles-ci avaient rencontrée. Arizona écoutait attentivement pour pouvoir un jour si besoin de défendre son meilleur ami, son frère de coeur. Le seul qui pouvait en quelque sorte prendre la même place que Timothy. Mais elle n'était pas bête, elle savait qu'Adam ne lui disait pas tout. Arizona était à l'écoute mais elle ne forçait pas et s'il n'avait pas envie c'est qu'il y avait bien une raison. Et une bonne raison donc elle ne posait aucune question.

Lorsqu'il parla qu'ils étaient des frères et sœurs de cœur ça fit sourire Arizona. Cela lui prouvait que leur sentiments étaient réciproques. Et lorsqu'il lui dit qu'ils ne se quitteront plus jamais, Arizona se tendit un peu. Il ne pouvait pas faire ce genre de promesse. Il ne pouvait pas prévoir ce que la vie leur réserve. Tim lui avait fait une promesse, celle de toujours bien faire attention, de revenir vivant. Et pourtant aujourd'hui, Timothy n'avait pas fait si attention que ça et il était revenu décédé. Alors non il ne pouvait pas faire ce genre de promesse. Enfin Arizona le regarda, lui fit un mince sourire et lui dit :


"Je ne l'oublierai jamais que nous le sommes. Puis personnellement je te considère comme mon propre frère même si nous n'avons pas le même sang. Je sais que tu veux bien faire Adam, mais ne fait pas de promesse que tu ne peux pas tenir. Tu ne sais pas ce que la vie nous réserve, on peut très bien être vivant aujourd'hui et ne plus l'être demain. Alors s'il te plait ? Plus de promesse comme telle. Et je sais de quoi je parle..."

Il lui fit la bise ce qui calma instantanément Arizona qui pu penser à autre chose que la promesse que lui avait faites Tim et qu'il n'avait pas pu tenir il y a 8 mois de là. En plus il ignorait la mort de son ami, Arizona savait plus ou moins comment annoncer cette nouvelle à son ami. Elle était médecin c'était des choses qu'ils apprenaient. Mais ce qu'elle ne savait pas c'est qu'elle devrait lui annoncer autrement.

Arizona parla des amis, pour elle, il en avait ici mais apparemment selon les dires d'Adam il n'en avait pas beaucoup à part son ex avec qui il s'est réconcilié et un ami dont il était le mentor dans les affaires. Mais il ne se confiait pas à eux. Puis les autres le détestait à cause de Victor Newman. Arizona ne le connaissait pas, mais elle n'avait pas tellement envie de le connaitre, maintenant elle le rencontrerait, elle connaissait la politesse mais elle ne voulait pas avoir affaire à lui. Elle le regarda puis finit par lui dire une fois qu'il eut finit de parler :


"Les gens peuvent être cons parfois, tout ça car tu n'es pas comme ton père et tu ne fais pas ce que lui a envie. Et c'est comme je dis je préfère avoir peu d'amis mais savoir que je peux compter sur eux dès qu'il y a quelque chose que d'avoir plein d'amis et de ne pas pouvoir compter sur eux. La preuve pour le moment je n'ai que toi et ça me plait vraiment."

On ne pouvait pas choisir sa famille c'est sur. Et si Arizona aurait du le faire, elle n'aurait échanger sa famille pour rien au monde. Certes ça n'a pas toujours été tout rose avec un père colonel dans l'armée, vu qu'il déménageait tous les dix-huit mois mais c'était une famille soudée qui s'aimait énormément. Et dieu sait qu'Arizona aimait les siens.

Elle lui répondit et suite à ces parole, il répondit à ces questions. Il savait le pourquoi des choses, il les comprenait contrairement à Arizona. Mais c'était son histoire donc c'était normal qu'il le fasse. Et lorsqu'il lui raconta le pourquoi à certains passages, Arizona ne put s'empêcher de sourire. Car oui elle connaissait certains traits de caractère chez son meilleur ami. Par contre lorsqu'il parla de la présumé mort de son père c'est lui qui fut le seul héritier et qu'avec ces sœurs et frères, leurs relations se dégradèrent sauf avec 2 petites sœurs, son sourire disparut. Elle ne pouvait pas comprendre comment des frères et sœurs pouvaient se disputer et se détester autant, elle qui adorait son frère et qui avait une relation plus que fusionnel avec lui. Enfin bref, elle l'écouta puis finit par lui dire :


"On fait des choses dans notre vie que nous regrettons après, que nous où nos proches ne nous reconnaisse pas. Je serai peut-être déçue Adam, mais ce n'est pas ça qui fera changé mes sentiments à ton égard. Je ne suis pas le genre de personne qui lâche les gens parce qu'ils ont fait des bêtises dans leur vie. Je te prends avec tes défauts comme tes qualités. En tout cas j'étais loin d'imaginer ce que tu vivais avec ta famille. Je remarque que j'ai raté pas mal de chose et qu'on aurait du se voir bien plus tôt. Je t'aurais soutenu quoiqu'il arrive"

Arizona avait été déçue par Adam dans le passé c'est vrai, comme lui a surement déjà été déçue par elle. Mais même si ça avait été le cas, leurs sentiments d'amitié, fraternels n'avaient pas changer. Comme Arizona le dit, elle n'est pas celle qui prend un ami car il est riche, beau ou gentil. Non elle le prend dans son entièrement quelque soit ces défauts et ces qualités. C'était important pour elle dans le choix de ses amis. Et quoiqu'il arrive, Arizona soutiendra toujours Adam, il n'avait pas à avoir de crainte là-dessus.

Entre deux discussion, Arizona décida de poser la question sur la commande. Elle ne savait pas quoi manger de plus ou moins léger. Et vu que son frère de cœur connaissait très bien l'endroit, elle pouvait se fier à son jugement. Ils riaient tous les deux, ils passaient quand même un bon moment. Il lui dit que c'était un excellent choix et lui expliqua un peu ce qu'il faisait. Arizona regarda un instant l'intérieur du restaurant, c'était vrai qu'il était charmant, elle lui dit :


"Je verrais bien ça. Mais je ne suis pas difficile coté nourriture. C'est vrai que c'est un endroit charmant, je ne voudrais pas qu'il s'arrête. Mais si c'est toi qui le rachète c'est sur je viendrais manger au moins deux fois par semaines"

Arizona aimait les enfants, elle les avait toujours aimé. C'est pour ça aussi qu'elle avait choisit la spécialité de la pédiatrie. Car souvent les enfants sont bien souvent plus combattants que les adultes. Ils sont plus forts et ils adorent croire aux sorcières, aux fées et à la magie. Bref tout ce qu'Arizona aimait lorsqu'elle gardait son âme d'enfant. Mais même si Arizona adorait les enfants, elle ne se sentait pas vraiment prête à en avoir un à elle. A devenir mère. Par contre avoir un enfant à la maison mais qui n'est pas le sien, ça ne lui fait rien. Elle se sent prête car parfois elle fait ce genre de travail à l'hôpital. Elle sourit puis lui dit :

"Tu sais que j'aime bien les enfants, je les ai toujours aimé même si je me sens pas prête à devenir mère tout de suite. Puis je n'ai pas confiance aux autres médecins de l'hôpital, surement une conséquence due à mon ancien travail. Donc si c'est moi qui peut la soigner je sais qu'elle sera bien et si je ne sais pas m'en occuper car je suis au bloc, j'enverrais les meilleurs au près d'elle. Puis d'un coté, si je viens habiter en colocation avec toi comme au bon vieux temps, on pourra se voir tous les jours. Tu es un papa extraordinaire Adam, elle a une chance de t'avoir comme papa."

Arizona but une dernière gorgée et déposa son verre. Elle le regarda et le vit sortir une photo, elle plissa les yeux curieusement. Elle voulait savoir qui c'était. Elle eut bien vite la réponse en voyant une photo d'une petite fille. Cela devait être sa fille, elle était si belle. Elle regarda son meilleur ami lui rendant la photo :

"Très belle photo, elle te ressemble beaucoup. Elle est magnifique."

Ils repartirent ensuite sur des sujets un peu plus sensibles, les problèmes de couple, la famille, ... Arizona savait très bien que le moment où elle apprendrait à Adam la mort de Tim était imminent. La douleur qu'elle ressentait à cause de ces collègues de l'ancien hôpital n'était rien à celle qu'elle éprouvait avec la perte de son frère. Mais même là, Adam la rassurait donc quand il apprendrait la nouvelle, il sera tout aussi présent. Elle le savait. De toute façon ces personnes là avaient gagnées. Elle le savait. Elle ne s'était pas battue comme son père et son frère avaient pu lui montrer. Mais elle ne voulait pas. Elle n'aimait plus Hopkins tout avait changé, il fallait vraiment qu'elle parte. Et elle avait bien fait... Sinon elle n'aurait jamais retrouvé Adam.

Le moment tant redouté arriva, Arizona n'était plus vraiment bien, ce qui était tout à fait normal et son ami le remarqua, même en voulant lui cacher qu'elle pleurait, il l'avait vu. Il n'avait pas fait de boulettes, s'il n'avait pas parler de Timothy, elle lui aurait annoncer la mauvaise nouvelle et elle serait tout aussi dans le même état. Elle lui annonça avec beaucoup de difficulté la mort de Tim, et de voir Adam triste la rendit encore plus triste. Elle ne voulait pas non plus lui faire de peine. Elle sentit alors Adam la prendre dans ces bras, elle s'y blottit mais pas trop car elle n'oubliait pas l'endroit où il se trouvait et petit à petit le restaurant se remplirait. Elle ne voulait pas non plus pleurer, elle s'était forgée une carapace de temps à autres, mais souvent celle-ci se fissurait et en ce moment même c'est ce qu'il se passait. Adam prit la parole et malgré les sanglots silencieux de la jeune femme, la pédiatre écouta ce que son ami avait à dire.


"Merci Adam... Oui la vie est mal faite. Très mal faite. Mais quelle idée aussi de faire la même chose que papa. Surtout qu'il ne nous a pas obligé à le suivre dans l'armée. Comme tu dis Tim était la crème des hommes. Tu ne pouvais pas prévoir ce qui arriverait Adam. Moi aussi je regrette de ne pas avoir postuler dans l'armée comme médecin. J'aurais peut-être soigner des enfants, mais j'aurais pu être au près de mon frère et lui faire des soins supplémentaire. Je m'en veux tellement de ne pas l'avoir fait. Puis je suis sur qu'il ne t'en veux pas. Timothy t'aimait aussi comme moi je t'aime (en amitié). Bien sur que tu pourras venir avec moi sur la tombe. Mais je ne peux pas dire quand nous irons car depuis l'enterrement, je n'ai pas pu aller sur sa tombe. Pleurer ? Non faut que j'arrête, je suis fille de marine, je suis quelqu'un de bien qui a été élevée dans la tempête puis franchement ici ce n'est pas vraiment l'idéal comme endroit pour pleurer un être cher. Mais merci d'être là pour moi Adam. Surtout que pour toi ça ne doit pas être facile, tu aimais bien mon frère aussi... Moi aussi je suis là si tu as besoin...

Adam connaissait les moyens qui calmait Arizona. La seule personne qui les connaissaient aussi étaient ses parents, mais dans ses amis c'était Adam qui prenait cette place et en ce moment, Adam la calmait en lui caressant les cheveux. Arizona finit par arrêter de pleurer quelques secondes après. C'était la seule fois qu'elle ne pleurait pas pendant des heures. Elle releva la tête et embrassa doucement son ami sur la joue. Et dans ces yeux, elle pouvait y lire sa tristesse. Elle devait se reprendre, elle devait se battre à nouveau, pour elle, pour Tim, pour ses parents, mais surtout Adam
Revenir en haut Aller en bas


Mes infos


+ célébrité : Justin Hartley + profession : Homme d'affaires + nombre de sms : 5389 + nombre de points : 7382 + réputation : 6 + je suis né le : 21/08/1992
+a genoa depuis le : 07/11/2012 + je pense cela : Rien à dire à part que je déteste les Newman. Vous savez, ces gens arrogants et qui se permettent de juger les gens sur leurs fonctions sociales.


- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   

Adam V. Wilson


Adam V. Wilson a écrit   Jeu 26 Déc 2013, 5:24 am


Adam Ft Arizona


Plus la discusssion passait et plus Adam était content, il était content déja au tout d'but de l'avoir retrouvé, mais il encore 100 fois lus heureux, les deux jeunes gens se reparlaient comme avant et nul doute que leurs relations seront comme avant. Is se sont retrouvés et la ils ne se quitteront plus, Adam y veilerait personnellement. Il ira parler au directeur de l'hopital au cas ou, même s'il ne voulait pas garder Arizona! Il fallait qu'elle reste définitivement à Genoa, et Adam ferait tout pour. Chacun avait affronté des evenements différents ces dernieres années, mais chacun aiderait l'autre pour le consoler dans toutes ces épreuves.
Arizona et Adam discutaient donc de la famille et Adam crachait sa déception envers sa famille, mais il  préferait garder certains secrets pour lui. Comment pourrait-il avouer qu'après que son père l'ai renié, et après avoir appris que son père ne voulait pas le garder car il risquait d'etre aveugle,il avait comploté avec  le pire ennemi de son père, JAck Abbott, et avoir écrit un faux journal pour accuser Victor De meurtre? Comment avouer qu'ilo fut découvert et qu'il eut une peine d'emprisonnement? Comment avouer qu'il a rait semblant d'etre aveugle pour sortir de prison? A coup sur, si Arizona l'apprenait, il étai sur qu'elle le laisserait tomber, ne voulant pas parler à un psychopate. Mais Adam était malheureux, il n'étais pas psychopate à l'origine, mais toute la haine qu'avait les Newman envers lui lui avait fait mal et il avait perdu la tete. Quoiqu'il en soit ces secrets devaient rester enfouis, et Arizona ne devait pas etree au courant. Surtout qu'il avait décidé de changer de vie, les affaires dernièrement l'avaient dégoutés malgrès sa reprise clandestine de l'entreprise familliale et d'avoir fait passer un  pantin pour le nouvel actionnaire majoritaire. Mais Nathan était son ami, et il avait décidé de changer de vie, et de ne plus le jeter dans la gueule du loup. Il avait décide de reveler tout très  bientot et de donner ses parts à ses anciens associés contre rénumération. Mais au cas ou il lui arrivait quelque chose, Adam avait modifié son testament et sa fortune irait à quelques personnes; A sa file Savannah, a Heather son ex femme qui'il aimait toujours, a Nathan son élève en affaires, puis il n'avait jamais oublié ce que la famille Robbins avait fait pour lui et avait toujours prévu dans son testament une certaine somme pour eux. Avec cette rencontre, Adam avait bien l'intention de rechanger son testament et de donner encore plus d'argent à son amie et à sa famille.  Arizona lui répondait et disait qu'elle considérait Adam comme son frère de sang, ceci touchait à Adam leurs relations étaient vraiment au sommet, et aucune femme, je dis bien aucune, ne pourrait arriver à séparer cette amitié.  Adam reprit son souffle et lui répondit par un sourire.

Tu es comme la grande soeur que je n'ai jamais eu, si j'avais eu une soeur biologique, j'aurais voulu quelle soit toi.

Il était bien d'accord avec Ari quand elle disait de ne pas tenir des prmesses auqueql on ne peux forcement tenir, en effet, nul ne peut imaginer le lendemain, aujourd'hui tu peux etre sur cette terre, et demain ne plus être la, on est comme des petites souris entres les pattes d'un chat lugubre et sombre, la mort! Pour s'excuser, Adam lui fit un baise-main et fut intrigué quand elle disait qu'elle savait de quoi elle parlait. Ari venait de prendre un ton dans sa voix triste et mélancolique. Il n'osait pas demander pourquoi, car il avait peur de blesser Ari, il ne s'imaginait pas ce qu'il allait apprendre d'ici peu, qu'ari avait perdu son frère. Adam se souvenait beaucoup de ces gens. Il était d'ailleurs fort intimidé par le père de Arizona colonel chez les Marines et il en avait peur d'ailleurs la première fois ou il l'a rencontré, mais le colonel parraissait rustre mais était très sympathique, il avait fait une blague à Adam pour détendre l'atmoshpère . Et pour finir, Adam avait su trouer comme une deuxème famille avec eux en plus de sa mère, d'ailleurs ils avaient diné plusieurs fois avec sa maman. Et ce qu''Adam avait apprécié, c'était que les parents d'Arizona et leurs enfants voyaient Hope comme une femme normale et ne la voyait pas comme une personne handicapée à cause de son infirmité, Adam leur avait toujours été reccnnaissant pour cela.Adam racontait ensuite qu'il n'avait pas vraiment d'amis ici  du fait de ses relations tendues avec Victor Nwman, Arizona fit un sourire compatissant et lui répondait que les gens pouvaient etre cons en le détestant car il n'était pas comme son père et elle disait qu'elle préferait avoir peu d'amis sur lesquel comptait et elle disait qu'il n y avait que lui et celui lui était suffisant. Adam lui prit la main.Adam était bien d'accord avec elle.

Mais bon tu sais c'est comme ca, les gens sont forts riches donc ils peuvent se permettre de traiter les gens moins huppés. Mais bon, je ne fais meme plus gaffe maintenant, je préfère vivre ma vie de mon coté, et avec mes amis. C'est a dire toi, et tu pourras compter sur moi, si tu as besoin de moi à n'importe quelle heure, de parler. Je serais toujours la pour toi. 

 
Adam venait lui adresser un sourire sincère, il ferait tout pour Ari, comme lle a pu le faire tout le temps dans sa vie.Le futur s'annoncerait bon pour eux, et il espérait encore qu'elle accepte son offre de colocation comme à la grande époque.  L'appartement avait trois chambres, et il était bien trop grand pur lui, et il voulait partager cela avec quelqu'un à qui il tenait enormement. Ari n'avait jamai été une coloc chieuse, au contraire elle était la coloc parfaite. PAs de prise de tête rien, et il savait que cela continuerait, elle qui aime les enfants ne serait pas le genre à crier car la petite Savannah se réveille la nuit, au contraire, il la connaissait parfaitement et savait qu'elle serait compréhensive.
Ensuite il parlait de ses problèmes aec ses frères et soeurs, il savait qu'ari trouverait ca dommage car elle était fort proche de son frère, et un frère ou une soeur sont nos compagnons durant notre vie, nos premiers partenaires de jeu. Mais malheureusement Adam avait grandi fils unique et avait appris à l'aube de sa 26 eme année qui était son véritable père, Trois ans ont passé et cela était au point mort avec sa famille.Ari disait qu'elle ne le jugeait pas, cela lui faisait plaisir.

Je te remercie ma Ari, si seulement les gens étaient comme toi. Mais ils ne le peuvent pas, car t'es unique ma Chérie, tu sais reconnaitre que les gens puissent faire des erreurs et tu ne lees juge pas sur ca, tu reste sur tes convictions et sur ton avis sur les gens, et je suis content de ne pas te décevoir, mais bon je le savais déja. Et je ferais tout pour que tu ne soit pas décue et que tu adores à fond Genoa City. Et oui, malheureusement c'est dommage, mais tu sais ma belle, mieux vaux ne pas t'attaquer aux Newman, Dieu sait de quoi ils sont capables. Mon Ex était substitut du procureur et accusait Victor, il a été jusqu'a la menacer de la mettre  à la circulation, il a une influence considérable. Même le procureur a du démissionner. Des fois, je me demande si mon Géniteur ne serait pas le Malin? C'est triste à dire, mais je le pense. Mais je te remercie ma belle pour ton soutien et il me va droit au coeur.   

Fini la déception qu'il avait eu lorsque Ari était partie de l'appart, aujourd'hui il s'était retrouvé et un nouveau chapitre de sa vie allait s'ouvrir. Place à la vie avec Arizona, sa soeur et sa futur coloc comme il espérait.
Adam regardait ensuite tout le décor autour d'eux et fit remarquer l'état des lieux à Ari, il trouvait magnifique ce club, il allait surement être revendu, Adam avait envie de se l'acheter.

Moi j'ai une idée aussi, je sais qu'il ya  quelqu'un intéréssé pour racheter les lieux, mais si l'affaire capote, j'aurais envie de l'acheter et de le gérer, car pour tout te dire, les affaires m'ont dégouté. Et c'est bien inhabituel chez moi, car bon comme tu le sais, j'étais un grand passionné par les études de Management à Harvard, mais voila. Tu penses que ce serait une bonne idée?

Il riait quand elle disait qu'elle serait une cliente.

Et pour toi, toutes les commandes seraient gratuites.

Il lui fit une bise sur la joue. Ils venaient à parler sur le sujet de la fille d'Adam. Ari disait qu'lele ne voulait pas d'enfants actuellement, mais qu'elles les adoraient, Adam la regardait avec un regard compatissant et prit son souffle pour répondre.



Un jour, tu trouveras la Femme avec qui tu as envie de fonder une famille et vous entamerez les démarches pour avoir un enfant. Il suffit de te voir avec les enfants, comment tu les aimes, pour deviner combien tu seras une mere exceptionnelle. Et ce petit gars ou cette petite fille aura de la chance de t'avoir pour mère. Et vu ce que certans medcins t'on fait quand tu étais dans ton ancien hopital, c'est norma que tu sois méfiante. Et puis t'es la pédiatre a qui je fais le plus confiance, donc j'exigerais pour que ce soit toi qui t'occupe de Savannah, que Skye Lockaert soit contente ou pas, mais même si c'est toi qui m'envoie les meilleurs je les accepterais car je te fais confiance et tu ne t'es jamais trompé.

Soudain le coeur d'Adam repartait quand elle parlait de la colocation, Adam allait jouer son va tout.

Allez ma belle, accepte sitouplait. Y a trois chambres, tu choisis laquelle que tu veux. On étaint bien en coloc à deux. Et puis oublies pas les moments passés ensemble, les révisions qu'on faisait faire à l'autre, oublies pas aussi que quand t'avais froid, tu venais dans mon lit et on se regardait un film, les pizzas-bière devant les films etc.... Mon souhaite le plus cher, ca serait que tu acceptes.

Il regardait la photo de sa fille et il souriait quand elle disait qu'elle était magnifique et qu'il était un bon Papa.

Oh oui cette petite m'a mis du baume au coeur, et m'a assagit sur certains points, c'est la petite prunelle de mes yeux et je m'occuperais du mieux que je peux, meme si bon en grandissant, je ne saurais peut etre pas répondre à certaines de ses questions.  

Adam regardait son amie, il espérait sincèrement qu'elle trouverait son bonheur, qu'elle aurait une petite chérie et qu'elles entameraient de démarches pour faire un enfant. Même si elles chercheraient un donneur, Adam était volontaire. Mais bon, il ne proposait pas, car il ne savait pas quelle serait la réaction de Ari qui la voyait comme un frère. Mais bon si elle venait à lui demander, il irait voir un medcin et accepterait coute que coute. Et Dire qu'au début de leur rencontre, Adam se voyait déja sotir avec Ari, il en était tombé amoureux et il aurait aimé qu'Ari se prénomme Arizona Wilson et qui sait plus tard avoir des enfants, mais Ari avai été clair, elle aimait les femme, même après leur nuit ensemble suite à une ivresse. Adam l'avait eu dur au début, puis avait finit par se calmer et ils étaient les meilleurs amis du monde.
Ensuite, il discutait d'un sujet dur. Adam venait d'apprendre la mort de Timothy et était désolé pour Arizna et sa famille, lui même était triste. Il aurait toujours réé de retrouvailles avec Tim et pourquoi pas une confrontation au Hockey ou Base ball comme plus jeunes. Aujourd'hui ils n'en auraient plus l'occasion, Tim était désormais parti au ciel. Il consolait du mieux qu'il pouvait Ari et la serrait fort dans ses bras et lui carressait le dos en signe de consolation.

Quelle putain de vie sérieusement! Tim avait toujours été un warrior...... Je n'arrive pas à le croire. Tu aurais peut etre réussi à lui sauver oui. Mais dans l'armée il ya  toujours un risque qu'une faction ennemie attaque ton camp. Je suis sur que Tim aurait pas aimé qu'il t'arrive quelque chose et ne se serait jamais pardonné si c'était le cas. Tu sais Tim nous regarde certainement à cette heure ci du ciel, et pour lui on va se battre, d'accord?

Il lui carressait la joue.

Des que le moment ou tu te sentiras prête, tu pourras compter sur moi, j'irais voir mon ami...... Tu es fille de Marine, mais tu es une femme aussi, alors si tu dois craquer, tu dois ma puce. ET t'inquiète pas, on se soutiendras toujours mutuellement, et je serais toujours la pour toi, je veillerais sur toi.

Il lui fit une bise sur son front.

Si tu ne travailles pas ce soir, que dirais tu qu'on passe la soirée ensemble?    
©flawless

__________________________________________


one thousand lonely stars
Je m'appelle Adam Newman, j'ai 30 ans. Je suis né dans le Kansas en 1984. Je suis le fils de Hope Adams, et mon père pour moi est Cliff Wilson. Ma femme que j'aime  est Chelsea Lawson..
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Mes infos





- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   



Invité a écrit   Jeu 26 Déc 2013, 2:36 pm


Au départ, Arizona n'était pas sur de rester ici. Elle ne connaissait pas la ville, elle ne connaissait personne, elle n'était pas heureuse malgré sa place de médecin pédiatrique à l'hôpital de Genoa. Mais aujourd'hui elle avait retrouvé son Adam et elle ne voulait plus quitter la ville. Et s'il venait à avoir le même problème qu'à Hopkins, elle serait beaucoup plus forte car elle sait qu'elle sera soutenue par son ami. Elle pourrait faire face aux rumeurs. Mais les personnes de son service étaient différentes, puis personne ne savait son homosexualité et c'était mieux ainsi.

Par contre ce dont elle avait un peu peur c'est qu'Adam ait mettre son grain de sel au près du directeur de l'hôpital. Elle savait qu'il voudrait faire tout pour qu'elle reste ici dans sa nouvelle ville. Elle qui n'aimait pas avoir affaire à l'autorité ce serait foutu. Mais elle ne dit rien, elle ne voulait pas jeter un froid déjà lors de leur retrouvaille.

Adam parlait de sa famille, mais pas de tout, il lui cachait certaine chose. Mais tous les secrets se savent un jour ou l'autre soit par erreur, soit dans un article de presse, de télé, soit un ennemi, un inconnu vous en parle en sachant que vous connaissez cette personne. Mais Arizona passera au dessus de ça. Elle aussi avait fait beaucoup de connerie étant plus jeune. Surement moins grave que celles d'Adam mais elle a fait des choses dont elle n'est pas fière. Et si ces parents l'apprenaient ils seraient bien déçus. Jamais auparavant elle n'aurait penser faire ça, mais voilà elle l'avait fait. Pendant un certains temps elles avaient couchés avec des inconnues, chaque soir de congé qu'elle avait, elle le passait dans les bars, elles étaient souvent soule et mettait tout bonnement sa vie en danger. Mais aujourd'hui elle avait changé, elle était revenue la personne que tout le monde connaissait à quelques points prêts.

Elle ignorait par contre que son ami avait décidé qu'elle soit sur son testament. Et heureusement qu'elle ne le savait pas car elle refuserait cet argent. Elle était bien et ne manquait de rien sauf peut-être une chose mais l'argent ne pouvait pas l'aider dans cela.

Dans le passé, beaucoup de femmes ont quitté Arizona, c'est le fil de la vie. Mais parfois cela avait un rapport avec Adam. Elles ne comprenaient par leur amitié si fusionnelle et elles mettaient fin à leur couple. Mais Arizona avait toujours dit qu'elle ne mettrait jamais de coté son frère de cœur pour elle. Elle pouvait toujours retrouver une femme qu'il l'aimait, mais quelqu'un comme Adam c'était impossible, il était unique et elle l'aimait comme telle. Il reprit son souffle et lui répondit en disant qu'elle était la grande soeur qu'il n'avait jamais eu. Et que s'il avait eu une soeur biologique, il aurait voulu que ce soit elle. Cela toucha beaucoup Arizona qui lui fit un énorme sourire. Elle lui dit :


"C'est gentil... J'ai déjà un petit frère, mais tu es au même point d'égalité que lui. Je n'ai pas qu'un frère. J'en ai deux. Et ils sont formidables. Et pour moi le sang n'a rien à voir là-dedans. Nous ne sommes pas du même sang et pourtant tu es mon frère de cœur. Et je ne voudrais pas que ça change pour rien au monde."

Arizona parla ensuite des promesses qu'on ne pouvait pas spécialement tenir. Elle savait de quoi elle parlait par contre Adam devait se poser des questions. Il lui fit un baise main pour s'excuser. Mais Arizona ne lui en voulait pas loin de là.

Elle se souvient de la première fois où il était venu à la maison. Elle sourit à ce souvenir. Pour ceux qui ne connaissent pas Daniel, il peut passer pour quelqu'un de très intimidant, mais au fond de lui c'est homme gentil et aimant. Et Daniel adorait Adam. Il lui avait d'ailleurs fait plusieurs blagues mais celle dont elle se souvenait très bien, c'était lors de sa première venue. Elle se souvenait aussi très bien des diners avec Adam, Hope et ses parents ainsi que Tim. C'était de belle soirée et la famille Robbins ne voyait pas Hope comme une personne handicapée. Il ne faisait jamais attention à ça, ce n'était qu'un détail pour eux. Il était vraiment ouvert, et ne comprenaient pas les gens qui pouvaient réagir autrement qu'eux.

Viens ensuite une discussion sur l'amitié. Pour elle, elle n'avait que Tim, qui n'était plus là et Adam et ça lui plaisait ainsi. Adam lui prit la main, Arizona lui serra et lui sourit. L'argent rendait souvent les gens méchants et égoïste, elle le savait. Arizona tentait elle aussi de ne plus faire gaffe, mais parfois ce n'était pas facile. Elle lui sourit et dit :


"Comme quoi l'argent n'est pas tout bon. Cela rend les gens méchants et égoïste. Les riches se croient tout permis mais ils ne sont rien finalement. Ils sont comme tout le monde. J'essaye de ne plus faire gaffe non plus mais parfois ce n'est pas facile. On se soutiendra mutuellement tout comme avant. Je serai là pour toi aussi."

Adam lui sourit et elle lui rendit. Elle savait maintenant ce qu'elle voulait faire. Elle avait prit une maison mais elle n'était pas bien, elle se sentait seule, elle n'y restait pas souvent. Bref elle adorerait se retrouver dans la maison d'Adam. Elle le faisait un peu poireauté mais elle connaissait déjà la réponse. Même si quelques questions lui faisaient peur. Des questions qui la concernait, elle s'en fichait pour les enfants, elle les aimait, et elle serait prête à se lever la nuit pour la nourrir, la prendre dans ces bras, ... Il lui répondit ensuite, ses premières paroles firent sourire Arizona. Son papa l'avait éduqué comme ça. A ne pas croire ce que les gens disent mais à comprendre elle-même comment sont les personnes. Il lui avait inculqué aussi que les jugements étaient inacceptables donc Arizona et Tim avaient apprit à ne pas le faire.

"De rien... Tu sais j'ai quand même des défauts. Et je ne suis pas unique, je suis comme tout le monde. Puis il faut dire merci aussi à mes parents. Si je suis comme ça aujourd'hui c'est grâce à eux. Car ils m'ont inculqué de bonnes valeurs. Je sais, et personnellement je n'ai pas tellement envie d'avoir affaire eux et ce n'est pas mon genre de m'attaquer aux gens donc je resterai tranquille."

Plus le temps passait, plus Arizona se sentait mieux, elle sentait le courage lui revenir comme avant. Elle n'avait plus son frère, mais elle avait son ami qu'elle considérait comme telle. Elle allait se remettre sur le bon chemin. Aujourd'hui ils s'étaient retrouvés et ils ne voulaient plus se quitter. Et c'est comme avant qu'ils vivraient les choses, ensembles.

C'est tous les deux qu'ils regardèrent le décor qui se trouvaient autour d'eux. Arizona aimait beaucoup. Et elle trouvait dommage qu'il soit revendu. Mais Adam voulait le reprendre et elle trouvait que c'était une chouette idée. Elle l'écouta, elle fut surprise d'apprendre que les affaires le dégoutait. Elle savait très bien que c'était un mordu de ça. Mais les gens changent et elle comprenait qu'il puisse changer d'avis avec sa famille. Elle le lui dit :


"J'espère que ce sera toi le nouveau propriétaire. Tu feras de cet endroit quelque chose de très bien, encore mieux que ce qu'ils proposent aujourd'hui. Je peux comprendre que ça t'a dégouté. J'aurais vécu la même chose que toi j'aurais laissé tout tombé... Je trouve que c'est une excellente idée... Euh par contre pour ce qui est des commandes gratuites ... Je ne veux pas. Je suis une personne comme tout le monde, je ne veux pas être privilégiée par rapport aux autres.

Il lui fit une bise sur la joue, puis ils parlèrent d'enfants. Arizona lui avoua qu'elle n'était pas prête à avoir un enfant à elle. De tomber enceinte pour quelqu'un d'autre, oui elle serait capable, mais le garder pour toute une vie, elle ne savait pas. Son ami la regarda compatissant. Le fait de ne pas d'avoir d'enfant n'avait rien à voir avec ce qu'elle avait vécu à Hopkins, elle l'écouta puis en souriant elle lui dit :

"Peut-être, je ne sais pas. Pour le moment avoir mon enfant à moi ne fait pas partie de mes projets, il faudrait déjà que je trouve la personne qui est faites pour moi et que j'apprenne à refaire confiance. Mais le fait de ne pas vouloir d'enfant maintenant n'a rien à voir avec ce que j'ai vécu à Hopkins. J'aime les enfants, ils sont si fort, plus battant que les adultes parfois. Puis ils croient aux contes de fée, aux princesses, ils sont si mignons. Et je ne pense pas faire une maman exceptionnelle. Je n'ai pas le talent de ma mère... Je m'en occuperai c'est promit. Mais je préviens c'est mon chef qui aura le dernier mot, si c'est trop grave, il n'acceptera peut-être pas que je sois le chirurgien. Mais je m'arrangerai. Je n'aime pas tellement suivre les consignes, je suis une fonceuse et ce n'est pas un règlement comme tel qui va m'empêcher de faire mon travail.

Lorsqu'Adam commença à parler, elle avait l'impression de se retrouver face à un enfant ou un ado qui veut vraiment quelque chose. Qui tente le tout pour le tout. Ce qui fit rire Arizona. Elle aimait bien l'ennuyer. Elle se souvenait très bien de ce qu'il c'était passé lorsqu'ils avaient été colocataires. Elle le laissa parler, réfléchit un moment avant de lui dire sur un ton neutre puis avec un grand sourire :

"Je me souviens très bien de nos moments de révisions, de quand j'avais froid, de nos moments de télévision avec une bonne pizza et bière. Mais il y a certaines choses qui changeront quand même. Je suis sensée faire parfois des gardes de plusieurs jours, je peux être appeler à tout moment de la journée comme de la nuit. Et quand on me bipe je laisse tout tombé pour aller voir l'urgence. Cela te dérange pas ? Car j'ai ma réponse, je veux bien habiter en colocation avec toi mais pour ça, il faut que tu acceptes que mon boulot soit importants et que je puisse être appeler à tout moment...

Ils étaient bien, il souriait. L'enfant avait l'air d'un ange et elle était certaine qu'elle en était un comme son papa. Elle sourit à ces paroles puis finit par dire :

"Tu verras en temps voulu, tu as encore le temps, elle est jeune. Je suis sur que tu répondras bien à ces questions. Puis elle n'aura pas que toi, il y a bien d'autres personnes qui pourront lui répondre.

Adam la regarda, Arizona lui sourit. Elle n'était pas prête à devenir maman. Et elle refuserait si une femme lui demandait un enfant. Elle ne pouvait pas. A vrai dire si elle refusait c'est parce que son métier passait avant tout. Et avec un enfant, elle ne pourrait pas faire ce qu'elle veut. Mais Arizona une fois avait pensé que si un jour elle était prête, elle demanderait à Adam. Lui qui l'aimait, il était quelqu'un de beau, de gentil, quelqu'un de bien. Et Arizona ne voudrait personne d'autre que lui. Surtout qu'elle savait qu'il avait eu il y a quelques années un seul rapport sexuel ensembles à cause de l'alcool.

Adam était triste, elle le savait, c'était son meilleur ami qui était très proches de Tim aussi. Ils jouaient souvent ensembles au Hockey ou Base-ball. Et Arizona adorait les regarder jouer, mais aujourd'hui ce n'était plus possible. La pédiatre était maintenant dans ces bras, elle pleurait, mais elle essayait avant tout de se calmer, elle n'aimait pas pleurer encore moins devant un ami et dans un endroit où il y avait du monde.


"C'est comme ça malheureusement. J'ai eu du mal à le réaliser mais quand j'ai vu le cercueil arrivé, porté par des soldats, j'ai réalisé. Je n'ai comme souvenir que les photos et un drapeau comme lot de consolation. Peut-être, mais au moins j'aurais été avec lui. Et aujourd'hui je ne devrais pas vivre sans lui. Oui on va se battre pour lui.

C'est d'ailleurs pour lui qu'Arizona était encore en vie, qu'elle avait continué sa spécialisation en pédiatrie. Puis là, elle avait un ami avec qui elle pourrait partager ces émotions. Elle se battra encore plus. Elle l'écouta ensuite parler. Elle lui dit :

"Je ne pense pas que je me sentirais prête un jour, je pense que c'est toi qui doit me forcer à y aller. Je peux pas y aller toute seule, mais accompagnée ça devrait aller. Je n'aime pas pleurer, je ne veux pas me montrer faible. Au pire, je le ferais une fois seule chez moi.

Arizona ferma les yeux lorsqu'elle senti ces lèvres se poser sur son front. Elle le regarda, elle ne travaillait pas ce soir. Elle fit un signe positif de la tête et finit par lui dire :

"C'est une bonne idée, ça me changera un peu les idées puis on revivra ce qu'on faisait au bon vieux temps."
Revenir en haut Aller en bas


Mes infos


+ célébrité : Justin Hartley + profession : Homme d'affaires + nombre de sms : 5389 + nombre de points : 7382 + réputation : 6 + je suis né le : 21/08/1992
+a genoa depuis le : 07/11/2012 + je pense cela : Rien à dire à part que je déteste les Newman. Vous savez, ces gens arrogants et qui se permettent de juger les gens sur leurs fonctions sociales.


- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   

Adam V. Wilson


Adam V. Wilson a écrit   Jeu 26 Déc 2013, 7:19 pm


Adam Ft Arizona


Près de 50 minutes qu'arizona et Adam parlait ensemble, Adam était vraiment content de ce moment partagé avec son amie. Il ne e laissait pas de discuter avec elle et la redécouvrait. Adam était habillé avec une chemise blanche et n costard noir accompagné d'une cravate, l'habit d'un homme d'affaires classique quoi. Même s'il n'aimait plus trop son métier Adam était habitué à s'habiller comme cela en dehors et portait fièrement cet habit, il tournait un peu la tête vers les autres clients, il y avait des gens habillé aussi en costard, d'autres habillés en tenus normales, une veste, un Jean. Tout le monde s'habillait comme il le souhaitait quoi et c'était normal. Chaque personne avait ses gouts en particulier et on pouvait les changer. Et puis avec l'age les gouts changent. Par exemple quand il était encore en étudiant, Adam se baladait souvent en pull et en Jean. Mais Bref, l'essentiel était que chaque gens s'habillaient et qu'ils ne soient pas nus. Et puis comme le dit le dicton, l'habit ne fais pas le moine.
Mais il faisait un peu plus chaud dans la salle et Adam décidait de désserer un peu sa cravate pour se laisser un peu d'air. Arizona en face de lui rigolait, elle ut rejoint quelques minutes plus tard par Adam. Il la regardait, comment il adorait être la avec elle après toutes ses années. Rare sont les amitiés qui durent dans le temps, mais il s'agit plus que d'amitié, c'était vraiment un lien fraternel qui s'était noué entre eux, et ce lien durerait jusqu'au dernier souffle d'Adam, il se le jurait. Il ne voulait pas blesser Ari rien, mais au contraire la protéger.
C'est pour ca qu'il irait parler au directeur de l'hopital a cas ou il songerait à virer Ari, mais il ne s'imaginait pas que cela embetait Ari et qu'elle ne voulait pas. Il aurait mieux fait de tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler, mais le mal était fait. Il espérait au fond de lui-même que ce ne fut pas le cas et Qu'ari apprécierait l'initiative, mais peut etre pas, on ne sait jamais. 

L'erreur est humaine, mais certaines erreurs peuvent être évités grâce au libre arbitre que possède chaque personnes dans sa vie. Adam n'avait pas réfléchir lors de certains actes et avaient commis ces actes horrorifiques. Il y a toujours un moment ou on commet des erreurs. Mais quand des personnes la et qu'elles arrivent à vous comprendre et vous aident par la voie de la raison, ces erreurs seront certainement évitées.  Mais dans les années 2008, 2009, Adam n'avait personne auprès de lui, il était un peu le vilain canard dans la vile, certes il avait *Heather son ancienne copine en vill. Mais Adam ne se confiait pas trop à elle, comme il 'était confié à Ari très souvent. Adam a ce moment voudrait qu'une machine à remonter le temps existe pour réparer toutes ces erreurs, mais hélas l'ingénieur qui mériterait un prix nobel pour ceci, n'eistait pas encore, enfin du moins officiellement. Qui sait peut etre dans les dossiers Top Secrets militaires, il y avait déja des travaux sur ceci? Qui sait? Dans ce monde ou la technologie prend peu à peu le pas, rien n'est exclu.  

M'enfin aujourd'hui il fallait penser au présent, Adam était bien décidé à mettre Ari sur son testament, et c'était une xcellent choix, Adam avait une bonne fortune, de plusieurs millions de dollars acquis grâce à ses choix professionnelles et il voulait en faire profiter ses amis.Et avec tout ce quavait fait Ari et ses parents pour lui, cela lui tenait à coeur.Il savait ben que l'argent ne fit pas le bonheur, mais il y contribuait.

Mais Adam se sentit coupable aussi vis à vis d'Ari. En effet plusieurs fois, Ari avait eu des copines, mais son amitié avec Adam qui était si fusionelle avait gaché cela. Il se sentait coupable car peut etre parmi les copines d'Ari se trouvait la femme de sa vie, mais cela touchait Adam car Ari était prête à sacrifier l'amour pour lui, même si li voulait le bonheur d'Ari. C'était vraiment quelque chose de très fort entre eux, et certaines personnes qui aujourd'hui ne croient pas en l'amitié, la fraternité Fille-Garcon ne comprendrait rien à rien, préférant chercher le conflit. Pur lui, Ari étit la grande soeur qu'il n'avait pas eu, et il souriait quand elle répondait "C'est gentil... J'ai déjà un petit frère, mais tu es au même point d'égalité que lui. Je n'ai pas qu'un frère. J'en ai deux. Et ils sont formidables. Et pour moi le sang n'a rien à voir là-dedans. Nous ne sommes pas du même sang et pourtant tu es mon frère de cœur. Et je ne voudrais pas que ça change pour rien au monde.", cela le touchait très fort et il lui fit une bise.

Merci Grande soeur, ca me fait énormément plaisir ce que tu ddis
la, je serais toujours la pour toi, tant qu'un coeur battra dans mon corps, je serais la. Je veillerais toujours sur toi dans les bons comme dans les mauvais moments.

Adam se souvenait de tous ces moments passés avec elle, sa famille, son frère. Il se souvenait encore des films d'horreur qu'il regardait avec Ari. Quand elle n'arrivait pas à dormir quelque fois, elle venait dormir avec Adam dans son lit, cela ne dérangeait pas Adam car pour lui tout était clair, Ari était son amie, sa soeur. Beaucou de monde ne comprenait pas cela, mais Adam s'en fichait. Son lien avec Ari était beaucoup plus fort que des balivernes, et jamais rien ni personne ne se mettrait en travers de leur relation.

Ensuite Adam avait expliqué tous ses problèmes avec sa famille à Ari, elle disait: "Comme quoi l'argent n'est pas tout bon. Cela rend les gens méchants et égoïste. Les riches se croient tout permis mais ils ne sont rien finalement. Ils sont comme tout le monde. J'essaye de ne plus faire gaffe non plus mais parfois ce n'est pas facile. On se soutiendra mutuellement tout comme avant. Je serai là pour toi aussi."Adam était bien d'accord avec elle, il se souvenait de son enfance à la ferme elevé dans des croyances catholiques. L'homme qu'il considérait comme son père était mort alors que le petit était jeune. Adam en avait toujours été attristé, pour lui CLiff Wilson était sonv éritable père. Il se souvenait de son enfance à  la ferme, il allait aider les ouvriers, il nourrisait les poules, traire les vaches avec eux. Et cela s'était poursuivit durant son adolescence. Mais l'arrivée d'Adam a génoa lors de sa vingt cinquieme année, avait pourri Adam. Encore un piège du capitalisme surement. Il faut dire qu'il était mal logé dans sa famille et la ville et il était vu comme un vrai vilain canard. Il avait un frère qui couchait avec une femme un jour, une autre le lendemain, résultat Les deux sont tombés enceinte le meme jour, et le mec ose lui faire la lecon après. Ensuite sa soeur Victoria avait eu pour relation plein d'hommes, mêmes les doigts deux mains ne suffisait pas pour les compter, Adam avait été véritablement mal loti. Et que dire de sn père qui le détestait? Adam avait beau se montrer dur et froid devant sa famille, au fond i souffrait du manque d'amour. Mais aujourd'hui il avait décidé de ne plus s'en soucier.

Adam ignorait que la jeune femme ne se sentait pas bien dans sa nouvelle maison, mais il l'espérait comme ca surement elle viendrait habiter avec lui en colocation comme dans le passé, et cela ravirait Adam. Il voyat qu'elle le faisait poireautr et Adam prit cela avec le sourire, et était en train de faire fléchir Arizona et il en était super content, et il savait que la présence de sa fille ne la dérangerait pas bien au contraire, cela s'annoncait super. Il la regardait quand elle répondit qu'lle avait des défauts et parler de sa famille.

Tu as des défaut peut etre, mais tu as plus de qualités ma Ari chérie. Tu as une famille super et tu tiens ca de tes parents, t'es un personne extraordinaire, généreuse et tu as encore d'autres qualités. Tu juges pas les gens rien. Et j'aime ca. Et tu as bien raison de rester plus loin d'eux, ils ont vraiment une sale mentalité, hormis ma soeur Abby et ma belle mère Ashley qui a su canaliser pendant un moment Victor. Elles sont différentes des autres Newman.


Quelque chose était certain maintenant, ils vivraient ensemble et ils s'entraideraient comme aant dans la vie quand l'un sera triste, l'autre sera la pour son ami(e). Adam en avait envie et prendrait soin de sa soeur et la protegerait.
Il avait parlé ensuite de son projet pour l'athlétic club, il lui souriait quand elle trouvait que c'était une bonne idée, Adam pensait la meme chose.

Imagines le Nom "The Peace place" soit Le lieu de la paix. J'aimerais que ce lieu soit placé sous ses valeurs de paix et faire de cet endroit, un lieu ou toutes les personnes qui ont de l'orguei, déprimées chassent leurs sentiments et passent un bon moment ici, je vois assez les choses en grand.
Merci ma Ari, ton avis m'importe beaucoup, et oui les affaires ce n'est pus mon truc maintenant avec tout ce qui s'est passé. Comme tu veux ma belle, mais en tout cas t'inquiète pas, Mister Adam peut bien offrir quelque chose à sa soeur.



Adam trouvait ca dommage qu'Arizona ne voulait pas d'enfants pour le moment, il était sur qu'elle serait une très bonne maman. Mais elle était encore jeune et avait encore tout le temps devant elle, et viendra le temps ou elle rencontrera quelqu'un, une chérie avec laquelle elle voudra entamer les démarches, il lui souriait.

Viendra le temps ou tu trouveras la femme idéale, ma chérie. Et ce jour la, tu seras prête. Prête a avoir un enfant avec cette femme. Oh ca je suis d'accord avec toi, l'enfance c'est la meilleure partie de la vie. Lors de mes 5 ans, mon seul soucis c'était de savoir de quelle couleur serait mon dessin. Pendant que tu es enfant, tu ne souffres pas. Je me souviens encore des Walt Disney que je regardais dans mon canapé. Mais si ma belle, je suis sur que tu as toutes les compétences de maman, il suffit de voir comment tu parles d'eux. Tu seras la meilleur je te promet. Et je t remercie pour ce que tu fais eners ma petite Savannah ca me fait enormement plaisir. Elle est entre de bonnes mains et je suis sur et certain qu'elle adorera Tante Arizona.

Il riait.

Il serait vraiment déguelasse de t'interdire de t'occuper d'une petite fille, mais t'inquiète pas je suis sur que ca va aller, tu es la meilleur.

Il lui fit une bise encore une fois. nsuite il écoutait Arizona répondre à sa demande de venir habiter avec lui. Elle disait qu'elle pouvait etre appelé à certains moments de jour comme de nuit et parler de ses contraintes de traail.

Si j'ai quelque chose qui me chagrine quand meme, Mhhhh tu pourras m'envoyer un sms apres avoir terminé ta garde pour que je te prépare un café et un morceau? Il riait, il était alors très content qu'elle accepte sa demande de venir avec lui et il se levait et la prit dans ses bras. Oh Tu ne sais pas comment je suis heureux, je sais que ca va être génial. Merci ma Ari, et t'inquiète pas, ca ne me dérangera en aucun cas.


Adam carressait les cheveux d'Arizna pour la consoler, elle était très triste et lui aussi mais il faisait tout pour qu'elle aille mieux, il prit son visage entre ses mains.

On ira bientot, je t'en fais la promesse. On doit le faire, et TImothy nous regarde de la haut et doit etre très heureux qu'on s'est retrouvé. Dommage cependant qu'il ne soit pas la, mais sache que je prendrais soin de toi, et quiconcque te veut du mal, aura du soucis à se faire.
Et il ne faut pas hésiter en ma présence, je suis la ma puce. Et ce soir, on sera ensemble promis.  
©flawless

__________________________________________


one thousand lonely stars
Je m'appelle Adam Newman, j'ai 30 ans. Je suis né dans le Kansas en 1984. Je suis le fils de Hope Adams, et mon père pour moi est Cliff Wilson. Ma femme que j'aime  est Chelsea Lawson..
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Mes infos





- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   



Invité a écrit   Dim 29 Déc 2013, 6:45 pm


Cela faisait un peu moins d'une heure qu'Arizona était arrivée dans ce restaurant et qu'elle avait recroisé son meilleur ami de toujours, un homme d'affaire très élégant et parfois les regards se tournaient vers eux. Adam était habillé beaucoup plus class que la pédiatre. Elle ne s'était pas vraiment soigné pour venir ici aujourd'hui vu qu'elle n'avait pas prévu qu'elle rencontrerait son frère de cœur. Si elle avait su elle aurait mit une robe de soirée, ou un autre pantalon et un autre chemisier. Mais bon elle était potable quand même malgré la fatigue accumulée par les nombreuses heures de gardes.

Il faisait chaud en ce moment, mais Arizona avait bon contrairement à Adam qui avait trop chaud car il desserrait sa cravate. Ils rigolaient tous les deux, Arizona n'avait plus rit depuis longtemps et ça c'était grâce à son amis. Elle ne croyait pas aux amitiés qui pouvaient duré éternellement, mais avec lui elle y croyait. Leur amitié était la seule preuve qu'elle avait pour y croire. Mais pour eux, pouvait-on appeler cela "amitié" ? Car finalement c'étaient des liens fraternels qui les unissaient.

Arizona avait fait pas mal d'erreur pendant ces quelques mois au point de se mettre en danger au niveau de sa santé. Bon d'accord, même soule, elle n'avait jamais couché avec un homme, elle avait toujours prit des femmes. Mais il n'y avait pas que les hommes qui pouvaient être violent. Cela arrivait parfois avec les femmes. Heureusement, Arizona pouvait se défendre donc personne n'avait essayer de l'ennuyer. Enfin maintenant elle ne fera plus cela. Puis avec Sarah c'était tellement différent, elle l'avait connu dans un état second pourtant, c'était la seule avec qui elle parlait de tout et de rien à leur réveil. De sérieux sentiments naissaient pour Sarah. Mais elle ne savait pas si c'était une bonne idée. Elle savait qu'elle pourrait se confier à Adam, mais ça voudrait dire qu'elle devra raconter un bout de son secret et elle ne voulait pas. Enfin elle verrait en temps voulu. Au pire, elle pourrait lui mentir, mais Adam le verrait tout de suite, car Arizona est une personne qui a du mal à mentir... Enfin aujourd'hui il fallait pensé à maintenant. Elle couchait encore avec Sarah, mais ce n'était plus comme avant ou c'était brutale. Non maintenant elle le faisait parfois après avoir bu, mais le nombre de fois où elles étaient sobres était plus nombreux que ceux où elles ne l'étaient pas. Elle réfléchissait de plus en plus à prendre une décision avec Sarah.

Par contre ce dont Ari avait peur c'est qu'elle n'accepte pas sa relation avec Adam si fusionnelle. Et jamais pour une femme elle n'accepterait de "quitter" Adam, d'arrêter d'être son ami. Mais bon elle avait encore le temps. Elle savait que Adam se sentait coupable, mais il n'y avait pas de quoi l'être. Puis elle partait du principe que si elle l'avait quitté c'est parce qu'elle n'était pas digne de son amour. Celle qui l'aimerait vraiment, elle en était sur, elle comprendra et acceptera la relation qu'elle entretien avec lui. De toute façon, il n'y avait rien à craindre, elle était belle et bien LESBIENNE et ne voulait en aucun cas changer de bord. Même si elle savait que ça poserait problème si un jour son avis change sur les enfants et une éventuelle grossesse.

Ils parlaient de l'amitié, de leur amitié si fraternelle et lorsqu'Arizona parla, ça le toucha. Il lui fit la bise et Arizona lui sourit. Finalement elle était heureuse, elle oubliait peu à peu sa peine. Adam la remercia. Pourtant elle ne voulait pas de remerciement pour elle c'était normal. Elle était habillée, son frère avait ces frères d'armes. Arizona avait Adam. C'était sa deuxième famille même s'il n'était pas ensembles. Elle écouta Adam et lui dit :

"Merci Adam c'est vraiment adorable. Mais tu sais tu n'as pas besoin de veiller sur moi... Mais merci d'être là et d'être mon frère de cœur."

Adam se souvenait des moments passés avec lui. Vraiment tous sauf ceux peut-être où elle était trop bourré pour s'en rappeler. Elle se souvient aussi de tous les moments où elle n'arrivait pas à dormir et qu'elle venait dans le lit d'Adam. Il n'y avait rien entre eux, tout était qu'amitié et ça Adam le savait... Mais aujourd'hui elle pensait que ce ne serait plus pareil. Ils avaient grandit, ils avaient une famille. enfin surtout pour Adam.

Viens ensuite les paroles concernant les problèmes avec sa famille. Dans la famille Robbins, ils n'étaient pas riches, mais ils n'étaient pas pauvres, ils pouvaient quand même s'acheter ce qu'ils voulaient, partir en vacances, mais en faisant tout de même attention. Par rapport à Adam, Arizona était pauvre. Mais elle s'en fichait, elle ne faisait pas attention à cela.

Tout se faisait dans la bonne humeur, il y avait toujours des sourires, des éclats de rire, même si parfois les souvenirs pouvaient être douloureux mais le fait d'en parler pouvait rendre la personne moins triste. Pour Arizona c'était le cas. Elle se sentait beaucoup mieux depuis qu'elle lui avait annoncé pourquoi elle avait quitté son ancien hôpital, son ancienne ville. Enfin là, ils parlaient des qualités et des défauts. Arizona en avait et plus qu'il n'en croyait. Elle l'écouta et finit par lui dire :

"Si tu le dis. Je pense que j'ai perdu des qualités entre mon départ et maintenant. Et tu t'en rendras compte bien assez tôt. J'essaye de ne pas juger les gens, mais parfois ce n'est pas facile. Certes dans mon métier, cela m'aide beaucoup mais quand je suis la simple Arizona, ça devient difficile. Je ne pourrais jamais te juger toi, mais en ce moment, je peux te jurer que j'ai du mal à ne pas juger ta mauvaise famille, en disant cela, je ne mets pas Abby et Ashley Newman vu tes paroles... Je te le dis car je préfère être franche. Mais ça peut te faire du mal et je m'en excuse d'avance.

Arizona venait de dire qu'elle acceptait de vivre chez lui. Cela allait devenir comme avant. Enfin presque car quand ils étaient étudiants un bébé n'avait pas encore montré le bout de son nez. Mais pour Arizona ça ne changeait pas grand chose. Ils seraient proches même peut-être plus proches encore. Car Arizona prendra son métier de pédiatre très à cœur avec la petite de son frère.

Viens ensuite le moment où ils parlèrent du projet de l'athlétic club, ce club où ils étaient entrain de manger pour l'instant, un club qui changerait de nom et de propriétaire. Arizona était emballé par l'affaire, il ferait un super propriétaire, elle n'en doutait pas. Arizona imaginait très bien le nom. Elle trouvait ça tellement beau. Puis d'un certain côté ça lui faisait pensé à son petit frère. Elle lui sourit et lui dit:

"J'imagine très bien, je trouve ça magnifique. C'est une très belle idée... Et si c'est toi le nouveau propriétaire, tu arriveras à faire de ce lieu ce que tu veux faire. J'ai foi en toi."

Elle trouvait vraiment dommage qu'il arrête, mais c'était son choix et elle l'acceptait. Lorsqu'il lui dit que mister Adam pouvait bien offrir quelque chose à sa sœur, elle éclata de rire. Elle reprit son sérieux et lui dit :

"Tu me fais rire Adam. Mais franchement fait attention car je serai capable d'aller au comptoir ou au bureau pour venir vous payer en main propre. Je ne suis pas du genre à aller au restaurant et ne rien payer."

Arizona était du genre très discrète sur ces conquêtes. Pourtant là, ils en discutaient. Pour le moment, Arizona ne voulait pas trouver la personne idéale, non pour le moment elle jouait même si elle ressentait quelque chose de plutôt fort pour Sarah. Puis ils parlèrent de l'enfance, la jeune pédiatre était quelqu'un de réfléchie, mais elle gardait sa part de bonne humeur et surtout sa part d'enfant. Elle adorait ce monde. Et pour faire ce métier, il fallait avoir cette part encore en soit. Elle sourit lorsqu'il parla de ces souvenir. Elle lui dit sentant que le bon moment arrivait pour lui parler de Sarah :

"Mouais. Enfin ce ne sera pas pour l'instant. Pour le moment je joue plus qu'autre chose. Et je n'en suis pas si fière, même si j'avoue que je commence à ressentir quelque chose pour une femme avec qui j'ai couché plusieurs fois en étant bourrée tout comme elle. Enfin bref, je ne suis pas sur qu'elle veuille des enfants. Et pour moi c'est clair, je n'ai pas envie d'enfants. Si je la garde c'est pour pouvoir être vue comme une personne de confiance au près des enfants. Mais bon, tu vas peut-être plus vouloir de moi comme colocataire, mais aujourd'hui encore, je regarde de temps en temps les dessins animés... J'adore ce genre de film. J'ai les compétence pour être pédiatre pas pour être maman. Je peux soigner leur bobo, je les croise quelques temps puis ils partent, là je les aurais tout le temps. Je n'ai pas les bonnes compétences. De rien, ça me fait plaisir de t'aider. Tante Arizona ? Cela sonne si bizarre..."

Dit-elle en souriant et en éclatant de rire. Puis elle redevient sérieuse, quand il parla d'interdiction de s'occuper d'une petite fille. Ce n'était pas ça vraiment le problème. Elle lui expliqua :

"Tu sais ils font ça avec tout le monde. Nous ne sommes pas censé soigner un proche normalement. Alors si c'est vraiment une urgence, on nous l'interdit pour ne pas faire pire que bien. C'est juste par protection"

Il lui fit encore la bise. Puis il l'écouta répondre à sa demande de venir habiter avec lui. Mais avant de donner une réponse vraiment sur, elle voulait savoir si ça ne le dérangeait pas qu'elle soit appelée au beau milieu de la nuit, qu'elle doit partir en urgence à n'importe quelle heure, qu'elle ne sache pas non plus à quelle heure, elle reviendra à la maison car ça peut durer quelques heures comme quelques jours. Il lui répondit et fut surprise de sa réponse. Puis elle sourit. Elle lui dit :

"Tu m'as fait peur ! Enfin oui je pourrais t'envoyer un sms quand j'aurais finit. Et même pendant une mini pause je préviendrais pour te prévenir que je finis plus tard. Merci ce sera vraiment sympa pour le café, surtout que là-bas à l'hôpital ce n'est pas vraiment le gout du café. Mais bon en plein milieu de la nuit, je comprendrais que tu ne te réveilles pas. Puis je n'ai pas envie que tu sois fatiguée à cause de moi."

Il riait, Arizona le voyait tellement heureux, elle aimait le voir ainsi. Il se leva et la prit dans ces bras. Elle se blottit contre lui. Cela lui faisait tellement plaisir, ça lui avait tellement manqué. Elle avait l'impression de se retrouver dans les bras de Tim. Des bras puissants mais protecteur surtout. Lorsqu'il lui dit qu'il était heureux elle éclat de rire. Elle lui dit :

"Oh que si je le sais... De rien... Heureusement, car si ça te dérangeais, j'aurais du refuser ta demande. Même si j'en avais très envie depuis le début."


Viens ensuite la terrible discussion, celle qui fait mal même si ça fait des mois que c'est arrivé. Il lui caressait les cheveux et ça la calmait énormément. Elle ne pleurait presque plus, mais on pouvait toujours voir les traces de larmes. Il prit son visage entre ces mains, Arizona le regarda quelques secondes. Il lui avoua qu'ils iraient dans pas longtemps et ça lui faisait peur. Elle savait qu'elle devait le faire, mais elle n'y arrivait pas toute seule. Elle l'écouta silencieusement et lorsqu'il parla de la protéger et prendre soin d'elle. La pédiatre savait que c'est ce que voudrait son frère. Elle respira un bon coup et lui dit :

"Promet-moi de ne pas m'en parler un jour avant ou même quelques jours. Je n'aime pas être sur le fait accomplit mais là je n'ai pas le choix, car si tu ne le fais pas je n'irai pas bien avant, je risque encore de faire plus de cauchemars. Tim est très heureux qu'on s'est retrouvé, je le sais. Et je suis sur que c'est ce qu'il veut que tu sois là pour me protéger et veiller sur moi. Il te fait confiance là dessus. Je n'en doute pas. D'accord ce soir nous serons ensembles et ça me fera le plus grand bien."

Arizona essaya de sourire un peu, elle ne voulait pas inquiéter son ami. Puis elle sentait beaucoup de regard vers eux. Arizona le regarda un instant avant de lui faire un bisou sur la joue. Puis elle finit par demander :

"Tu m'excuseras mais j'aimerais bien passer au toilette pour me passer de l'eau sur le visage ?"
Revenir en haut Aller en bas


Mes infos


+ célébrité : Justin Hartley + profession : Homme d'affaires + nombre de sms : 5389 + nombre de points : 7382 + réputation : 6 + je suis né le : 21/08/1992
+a genoa depuis le : 07/11/2012 + je pense cela : Rien à dire à part que je déteste les Newman. Vous savez, ces gens arrogants et qui se permettent de juger les gens sur leurs fonctions sociales.


- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   

Adam V. Wilson


Adam V. Wilson a écrit   Jeu 02 Jan 2014, 4:41 am


Adam Ft Arizona


Adam ne regrettait pas d'etre sorti aujourd'hui, en arrivant manger dans l'athlétic club, il était retombé sur sa meilleur amie qu'il n'avait pas vu depuis au moins 5 ans. Adam était vraiment tres heureux et cela faisait désormais plus d'une 1 heure qu'ils discutaient ensemble, heureux de s'etre retrouvé. Adam la trouvait toujours aussi belle, mais lui trouvait un air fatigué, surement à cause de son travail, c'est même sure et certain. Arizona était toujours une dingue de travail, et c'était tout en son honneur, même s'il pensait que des qu'elle aurait un peu de congés, elle devrait  y penser a fond pour bien se reposer, car cela pourrait affecter sa santé.

Adam avait ensuite déssérré sa cravate car il faisait chaud dans cet endroit. Il faut dire qu'il y avait plein de monde aussi, donc plein d'oxygène et sensation d'etre un peu étouffé. Arizona rigolait, Adam fit une moue au début pour rigoler, puis ensuite il riait avec Arizona. Il était content d'avoir retrouvé son amie, enfin sa soeur car leurs liens étaient plus qu'une simple amitié. Leurs relations étaient très fusionnelles comme celle d'un frère et d'une soeur.

Il la redécouvrait peu à peu, et ne se lassait pas de discuter avec elle. Des années étaient passées, et Arizona avait du avoir moult périphéties dans sa vie, et peut etre les lui raconteraient elles? Il faut laisser le temps au temps, désormais ils ne seront plus séparés et pourront discuter autant qu'il le voulait. Adam avait des secrets aussi dans sa vie, il en parlerait peut etre à Arizona, mais certains étaient gros et ils n'osaient pas les avouer de peur qu'Arizona ait peur de lui et se'loigne, car Adam avait fait de mauvaises choses depuis son arrivée à Genoa, et il eut des valeurs qu'il s'étair promis de ne jamais avoir, au détriment de ses vrais valeurs. Même si ces derniers temps, ces anciennes valeur reprenaient le dessus. Et Arizona, avait-elle des secrets? se demandait-il. Avait-elle eu des personnes dans sa vie, ces dernieres années? Quoiqu'il en soit, à travers le temps, peut-etre s'avoueront-ils tout.

Adam se demandait aussi si Arizona avait une personne dans sa vie,  est ce qu'elle accepterait que leurs relations soient si fusionnelles? Adam avait peur que non, il n'avait pas du tout envie de laisser Ari, car pour lui c'était sa soeur et déja en colocation ils partageient tout dans la vie. Adam n'avait vraiment pas envie. Mais il se sentait encore coupable car une relation d'Ari n'avait eu lieu, la fille refusant une relation si fusionnelle, il était alors triste et content en meme temps. Adam se souvenait encore de ces moments avec Ari et les débuts de leur relation, un soir ou ils étaient ivres, Adam et Ari avait couché ensemble. Mais le lendemain matin, Ari avait mis tout cela au clair, Adam était décu car amoureux d'Ari. Mais de plus en plus, il comprenait. Et aujourd'hui qui aurait cru cela? Il faut dire qu'après avoir couché ensemble, rare sont les personnes qui restent amis. Mais la, Adam et Arizona l'étaient restés et étaient devenus plus qu'amis, ils étaient frères et soeurs. Cet evenement avait il été bénéfique? Nous n'en connaitrons peut-être jamais la réponse. 

Adam parlait ensuite de l'amitié et promettait de veiller sur Arizona, Arizona souriait et lu disait: "Merci Adam c'est vraiment adorable. Mais tu sais tu n'as pas besoin de veiller sur moi... Mais merci d'être là et d'être mon frère de cœur." Il lui souriait pas d'accord sur un point. Quel est le role d'un Frère? Veiller sur sa soeur, être la pour elle, l'aider face aux evenements tragique, l'aimer, ecouter ses peines,  et je te promets que je le ferais jusqu'a mon dernier souffle.Adam lui mit une main sur son épaule amicale. Il était sincère dans tout ce qu'il disait, il veillerait quoi qu'il arrive sur Arizona. Il  ignorait que dans quelques temps, il ne pourra pas le faire, victime d'un accident d'avion qui l'immobilisera au Kansas, sans portable et des blessures lourdes.

Ces bons moments étaient merveilleux, des souvenirs qui resteraient gravés à jamais dans sa mémoire. Toutes les fois ou Ari  venait dormir avec Adam, tous les chatouilles, batailles d'oreillers. C'était quelque chose d'énorme. Sera t-il pareil aujourd'hui? Peut etre que oui, peut etre que non. Ok Adam et Arizona avaient vieillis, mais il s'était écoulé moins de dix ans, et il y a encore l'ame de leur jeunesse en eux.

Adam regardait Arizona, il avait toujours aimé la famille de  sa soeur de coeur. Il était alors étudiant sans trop d'argent et la famille Robbins avait toujours été la pour lui et lui oulait rendre la pareille et c'est pour cela qu'ils les avaient couchés sur son testament. Adam ne jugeait pas les familles moins riches que lui, tout le monde mangeait buvait pareil. Il ne se montrait pas arrogant envers les autres sauf bien sur avec les amis de son père, soit ses ennemis.

Adam et Arizona discutaient sur les défauts et Arizona disait: "Si tu le dis. Je pense que j'ai perdu des qualités entre mon départ et maintenant. Et tu t'en rendras compte bien assez tôt. J'essaye de ne pas juger les gens, mais parfois ce n'est pas facile. Certes dans mon métier, cela m'aide beaucoup mais quand je suis la simple Arizona, ça devient difficile. Je ne pourrais jamais te juger toi, mais en ce moment, je peux te jurer que j'ai du mal à ne pas juger ta mauvaise famille, en disant cela, je ne mets pas Abby et Ashley Newman vu tes paroles... Je te le dis car je préfère être franche. Mais ça peut te faire du mal et je m'en excuse d'avance."
Adam mettait un doigt sur les levres de Ari . Ne dis pas de bêtises Soeurette, jamais tu ne me feras du mal et ca ne me déranges pas que tu juges ma famille, tu as des pensées négatives contre eux et c'est bien vrai. Victor est un pourri comme ses deux enfants. Et c'est naturel de juger, on le fais tous au moisn une fois dans sa vie, on ne peut pas s'empecher c'est comme ca? Ne t'inquiète pas je ne suis pas froissé. Adam lui prit sa main pour la rassurer.

C'était officiel, Ari allait venir chez Adam. Adam en était heureux, enfin il cohaiterait à nouveau avec sa chere et tendre soeur de coeur. Et cela touchait Adam que Ari se montrait si enthousiaste envers la petite fille. Mais ca c'était Ari, elle avait le coeur gros, et le coeur sur la main. Et c'était un grande qualité.

Adam avait exposé a Ary son projet pour l'athlétic club et Ari lui avait conséille de le faire et était emballé pour son projet. Adam était content, son soutien lui faisait plaisir.

Tu es bien la seule à me faire confiance dans cette vile ma Ari. Je me souviens bien de certaines personnes auxquelles je présentais certains projets et qui le rfusait car c'était moi. C'est blessant, mais bon c'est la vie. Mais ton soutien vaut plus que tout, et je m'en fous des critiques qu'on peut me faire.

Il prit la main de sa soeur et rigolait quand elle disait qu'elle serait prête à aller au comptoir pour payer.

Je Dirais ce jour la que la caisse est en panne comme ca je n'encaisserai rien. Il riait.  Non si tu veux payer, j'accepterai alors, mais tu dois accepter des réductions .

Adam et Arizona parlaient ensuite de l'enfance, Adam pensait qu'elle serait une excellente mère, mais la jeune femme ne le pensait et dit qu'elle avait encore du temps devant elle pour penser à être maman. Elle disait qu'elle avait rencontré quelqu'un, mais qu'elle ne savait pas si elle voulait des enfants, et elle n'était pas sur  d'en vouloir. Adam trouvait ca dommage car il saait qu'Arizona serait une très bonne maman et utiliserait ses competénces de pédiatre, mais la elle serait encore plus: elle serait maman. Et la l'amour serait dix fois plus fort. Elle trouvait qu Tante Arizona parraissait bizarre, Adam et Arizona riaient. PuisArizona avouait qu'elle regardait encore les déssins animés. Adam fit un sourire:

"Alors comme ca tu regardes encore les dssins animés? Je ne vois pas pourquoi ca ne  me donnerait plus l'envie de cohabiter avec toi, y a aps de soucis t'inquiète pas, et des fois ca fait du bien de passer une soirée devant ca quand il n y a rien. Surtout les Disney. J'espère de tout coeur que ca va aller avec cette femme, et puis après vous verrez comment ca marche, il ne faut jamais dire jamais ma Ari, peut etre dans 5-10 ans, tu auras envie d'enfants. Et rassures-toi tu seras une très bonne Maman si tu l'es.  T'aimes les enfants. J'imagines déja ma fille dans 2 ans a 3 ans: "Tante Arizona tu voudrais pas venir  me raconter une histoire, Papa il m'en lit des mauvaises.  "

Il éclatait de rire, il n'était pas très doué pour cela. Quand sa fille vient dormir chez lui, Adam lui racontait des blagues devant son berceau, mais il s'était promis d'ahceter un livre, car même a 1 an, Savannah comprenait les choses et il devait lui inculquer cela. Peut etre était-ce trop prématuré? Peut-être commetait-il des erreurs? Mais il aimait sa fille, et il comptait se battre pour sa garde, sa mère étant une escroc avec une famille d'escroc et Adam ne voulait pas que Savanah ait ces valeurs la. Arizona parlait ensuite des services jurgentistes.

Ah oui je comprends mieux alors pourquoi. Après ta hiérarchie pourrait en avoir après toi, et je ne le souhaite pas, donc oui tu as raison.

Il souriait compréhensif. il parlait ensuite de la cohabitation, Arizona lui avait demandé si ca ne le genait pas qu'elle puisse être appelée a n'importe quelle heure de la nuit. Adam lui avait dit Si j'ai quelque chose qui me chagrine quand meme, Mhhhh tu pourras m'envoyer un sms apres avoir terminé ta garde pour que je te prépare un café et un morceau? Arizona fut stréssée au début puis Adam et elle riait à la fin. Elle lui répondit: "Tu m'as fait peur ! Enfin oui je pourrais t'envoyer un sms quand j'aurais finit. Et même pendant une mini pause je préviendrais pour te prévenir que je finis plus tard. Merci ce sera vraiment sympa pour le café, surtout que là-bas à l'hôpital ce n'est pas vraiment le gout du café. Mais bon en plein milieu de la nuit, je comprendrais que tu ne te réveilles pas. Puis je n'ai pas envie que tu sois fatiguée à cause de moi."

Il but une gorgée de son verre et reprit son souffle.

Tu aurais vu comment Tu stressais. Il Riait. Non y a aucun probleme, et c'est sympa pour le SMS, je te préparerais le café et quelque chose à manger. Beurk, le café tout plat de l'hopital made in Machine industrielle. Il est tout bonnement D E G U E L A S S E. Rien ne vaut le café fait nous même. Et t'inquiète pas je serais la, j'ai une sonnerie sur mon portable et je me réeillerais que je sois fatigué ou non, je serais la soeurette. Et puis bon après tout, si j'ai ce restaurant, la majorité sera éffectuée par les employés, donc.

Il la prit dans ses bras et elle se blotti dedans, elle était heureuse et disait que ca l'aurait dérangé de refuser.

Moi aussi ca m'aurait attristé si tu aurais pas accepté, je suis content ma Ari, après tant d'années. Je te promets qu'on sera bien, comme avant. Tu emmenes quand tu veux.

Ensuite Arizona et Adam revenaient sur un sujet très douloureux, la mort de Timothy. Adam était attristé par cela et essayait de consoler Arizona. Il n'en revenait toujours pas de ce qu'il s'était passé, jamais plus il ne verrait ce brave gars, son ami, Fuck la guerre, vive la paix! Il n'imaginait pas la douleur de Ari et de ses parents, ils avaient du être éffondrés. Il la regardait avec une main sur son épaule.

Je te le promets Soeurette, je te préviendrais quelques temps avant, je n'ai pas envie que tu n'ailles pas bien, et je te soutiendrais je te le promets. Oui je l'imagines la haut, il doit etre très content on était les meilleurs ensemble. Et il aurait été très content d'être la avec nous. Il vivra éternellement dans nos coeurs.
Ce soir on passes la soirée ensemble promis, ca va faire du bien , on va passer une bonne soirée.
Ari, j'aurais une nouvelle faveur à te demander stp, j'aimerais tellement revoir tes parents, est ce que tu penses que ce sera possible?


Ensuite il voyait Arizona sourire, mais il sentait que ca n'allait pas, elle s'excusait car elle passerait aux toilettes passer un peu d'eau sur son visage. Adam attendait donc après son amie.
 
©flawless

__________________________________________


one thousand lonely stars
Je m'appelle Adam Newman, j'ai 30 ans. Je suis né dans le Kansas en 1984. Je suis le fils de Hope Adams, et mon père pour moi est Cliff Wilson. Ma femme que j'aime  est Chelsea Lawson..
Revenir en haut Aller en bas


Mes infos


+ nombre de sms : 5391 + nombre de points : 7899 + réputation : 17 + je suis né le : 16/08/1981
+a genoa depuis le : 08/11/2012


- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   

Ambre Moore Black


Ambre Moore Black a écrit   Jeu 23 Jan 2014, 10:46 pm


(up)

__________________________________________


- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} AHmZwR
- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} EEhq7O
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Mes infos





- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona} Empty
MessageSujet: Re: - TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}   



Contenu sponsorisé a écrit  


Revenir en haut Aller en bas
 

- TO EAT FOR RESSOURCE ME WITH A GOOD FRIEND - {Arizona}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Design' printanier: Rose is good^^
» You know I'm good with mouth to mouth resuscitation (ft. WALTER FLINT)
» Good Girl & Bad Guy [Pv : Yoite]
» CAMOLI ∞ TELL ME SOMETHING GOOD
» good morning sunshine (pv declan bowden)
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The-Heart-And-The-Passion :: 
« A moi, la bonne humeur »
 :: 
Souvenirs
 :: Anciens RPS
-